Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Archive de la liste aide - [Aide] [DEBAT] comptabilité paye
Je pensai bien que vous ne mélanger pas , seulement votre réponse a pu le
laisser croire . Et puis que cette discussion , d’après moi, sur
l'Opensource est une discussion sans fin , je m’arrêterai la .
La seule question qui me reste encore serai : Est ce que le manuel doit
être distribué en libre et presque gratuit, ou est ce que on peut se faire
renumérer  , et serai un travail a part ?
Et comme je crois vous avez dit plus tôt , sans vraiment regarder , un
connaisseur des logiciels Gestion-Compta n'a peut être même pas besoin d'un
manuel .
Bonne soirée


Le 22 octobre 2013 19:31, Peko <papa.papa.echo at gmail.com> a écrit :

> 2013/10/22 daniel meyer <danylouis at gmail.com>
> >
> > Bien ,merci pour votre revue logicielle . Ce qui m’étonne , c'est que
> vous
> > confondez le 'Opensource' ou 'Libre' (en francais) avec Freeware .
> > Or il était rappelé maintes fois que le Libre n'est pas forcement
> gratuit .
> > Au contraire , les Livres, Journaux, Dvd, Formations etc sont vendus
> > et peut même être un juteux Business .
> > La seule condition d'un Logiciel libre est , que le code source est
> livrée
> > avec , et n'importe qui (capable) peut le modifier .
> > Bonne soirée
>
> Vous pensez que je mélange, mais non. je ne mélange pas.
>
> Stallman vendait le service qui consistait à sauvegarder ses
> programmes (Emacs et autres) sur ses supports magnétiques, et à les
> expédier, puisqu'à l'époque, télécharger devait être prohibitif.
>
> C'est l'image du tas de sable gratuit, vous pouvez venir chercher du
> sable, mais c'est long, très coûteux, lourd, salissant de le faire
> vous-mêmes,  vous payez quelqu'un pour le faire.
>
> Ce qui me semble moins OpenSource, c'est si le logiciel est
> inexploitable sans un certain savoir, et si ce savoir est
> volontairement et sciemment tenu verrouillé, volontairement changé
> significativement d'une version à l'autre.
>
>
> Au vu des éléments rapidement consultés, c'est plus ou moins le cas
> pour ce qui concerne la documentation, je ne sais pas si c'est avéré,
> ou simplement juste une crainte de ma part. C'est à valider, à tester.
>
> Je ne suis pas affirmatif, je me pose la question.
>
>
> De même, comme le dit Alarc'h, si la version cloud est installable sur
> mes propres serveurs, ok, il n'y pas de verrouillage de la version
> cloud - mais sinon, si!
>
> Pour résumer: Si je peux utiliser toutes les fonctionnalités, pour
> toutes les architectures, dans un temps raisonnable à partir de la doc
> existante, ou même des sources, ok.
>
> Sinon, il existe une sorte de verrouillage, qui me semble incompatible
> avec l'OSS. J'admets cependant que ce point est ambigu, car il n'est
> pas abordé explicitement dans la GPL. C'est d'ailleurs pourquoi
> certains peuvent en abuser.
>
> Un programme, et surout un progiciel, n'est pas complet sans sa doc.
> Et si mon point de vue semble bizarre, demandez à ce que les sources
> vous soient livrés en assembleur, et sans doc, vous comprendrez ce
> qu'est le verrouillage dont je parle.
>
>
>
> Il me semble que la GPL comporte deux points importants, l'un est une
> force, l'autre une faiblesse selon moi
>
> 1. le fait que la gratuité de la mise à disposition des sources soit
> optionnelle - mais le tarif est __limité__
>
> 2. Le fait que la GPL ne mentionne que "les sources" du logiciel, sans
> parler des connaissances nécessaires à les compiler ni de la
> documentation nécessaire à l'utilisation de toutes les fonctions. Si
> quelqu'un trouve le moyen de verrouiller l'accès à ces connaissances,
> je ne vois pas comment le logiciel peut être libre. Si on pratique de
> l'obsfucation du code, et qu'il y a des milliers de lignes de codes,
> les pgm sources sont verrouillés.
>
>
> Concernant le point 1, normalement, la gratuité coule presque de
> source, car, à la première vente, celui qui a acheté les sources a le
> droit via la GPL de les distribuer gratuitement.
>
> <cite
> https://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_publique_g%C3%A9n%C3%A9rale_GNU#Facturation_.2F_.C2.AB_gratuit.C3.A9_.C2.BB_de_source
> >
> Le principe de licence libre n’interdit pas en effet de faire payer
> l’accès à l’œuvre, il garantit juste des libertés sur l’œuvre une fois
> celle-ci obtenue. Cela est d’autant moins bien compris que dans les
> faits, la majorité des œuvres sous licences libres sont disponibles
> gratuitement.
> D’autant que si une œuvre sous licence libre n’est au départ
> disponible que contre paiement, dès la première diffusion l’œuvre peut
> être rediffusée gratuitement en toute légalité.
>
> Malgré de nombreux rappels de la Free Software Foundation, notamment
> celui sur sa propre page d’accueil11, même certains membres des
> communautés du logiciel libre pensent que facturer un logiciel GPL est
> illégal. Des dizaines de sociétés, parmi lesquelles Red Hat et Novell,
> qui continuent à facturer des logiciels libres, nous prouvent
> quotidiennement le contraire.
> </cite>
>
> Heureusement, il y a une notion de plafond de tarif:
> <cite>
> Les seules mentions du prix dans la GPL apparaissent dans la section
> 1, qui dit que: « Vous pouvez faire payer l’acte physique de
> transmission d’une copie, et vous pouvez, à votre discrétion, proposer
> une garantie contre rémunération. », et, dans la section 3b, stipule
> que le code source doit être fourni « à un tarif qui ne soit pas
> supérieur à ce que vous coûte l’acte physique de réaliser une
> distribution source. »
> </cite>
> _______________________________________________
> Aide mailing list
> Aide at lea-linux.org
> http://lists.lea-linux.org/cgi-bin/mailman/listinfo/aide
>

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons