Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Présentation du Raspberry Pi


Présentation du Raspberry Pi

par Jiel

Qu'est-ce que c'est ?

Le Raspberry Pi est un ordinateur dont les particularités sont la très petite taille (la taille d'une carte de crédit) et le prix modique (25-30 euros).

Il a été créé par l'anglais David Braben, dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi, dans le but d'encourager l'apprentissage de la programmation informatique. Pour la petite histoire, raspberry signifie framboise en anglais.

RPI pi-1s.jpg
Le fameuxRaspberry Pi

Le Raspberry Pi rappelle quelque peu l'Arduino, un circuit imprimé - dont les plans sont publiés sous licence libre - sur lequel se trouve un microcontrôleur programmable et objet fétiche des partisans de l'open hardware.

Spécifications techniques

Physiquement, il s'agit d'une carte mère seule avec un processeur ARM, de petite taille (environ la taille d'une carte de crédit ou d'un paquet de cigarette).

Il existe actuellement deux modèles : le modèle A (février 2012) et le modèle B (octobre 2012).

RPI RaspiModelB.jpg
Architecture du modèle B

Voici leurs spécifications :

  • Taille : 85.60 mm × 53.98 mm ;
  • Poids : 45 g ;
  • Processeur : 700 MHz ARM1176JZF-S core (ARM11) ;
  • Système sur puce (Soc) : Broadcom BCM2835 ;
  • Processeur graphique (GPU) : décodeur Broadcom VideoCore IV, API logicielle vidéo OpenGL ES 2.0, MPEG-2 et VC-1, décodage vidéo 1080p30 h.264/MPEG-4 AVC ;
  • Mémoire (SDRAM) : 256 Mo [Modèle A] ou 512 Mo [Modèle B]] partagée avec le processeur graphique ;
  • Ports USB 2.0 : 1 [Modèle A] ou 2 [Modèle B]] ;
  • Sortie vidéo : RCA Composite (PAL et NTSC) et HDMI (rev 1.3 & 1.4)
  • Sortie audio : 3.5 mm jack, HDMI
  • Unité de lecture-écriture de carte mémoire : SDHC / MMC / SDIO ;
  • Réseau : 1 port réseau Fast Ethernet (10/100 Mbits/s) sur le [Modèle B]] uniquement ;
  • Périphériques bas niveau : 8 × GPIO, UART, bus I²C, bus SPI ;
  • Besoin en alimentation : 5 volt via MicroUSB ou GPIO ; 300 mA (1.5 W) [Modèle A] ou 700 mA (3.5 W) [Modèle B].

Ce qu'on peut y ajouter

De base, le Raspberry Pi est fourni sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran. Ceci dans le but de minimiser les côuts et de pouvoir recycler d'autres matériels.

Des boîtiers adaptés à la carte mère (dont certains sont originaux) sont disponibles sur la plupart des sites commercialisant le Raspberry Pi.

Un chargeur de smartphone (micro-USB vers USB) convient parfaitement pour alimenter la carte.

En utilisant la prise USB, on peut connecter de nombreux périphériques : disques durs externes, lecteur Blue-ray, clef wifi, webcam, imprimante...

Pour les bidouilleurs, les ports d'entrées sorties série peuvent permettre l'interfaçage avec d'autres circuits électroniques (robots...).

Ce qu'on peut faire

Même si à la base le Raspberry Pi est un gadget, il a suffisamment de capacités (512 Mo de mémoire, circuit graphique BMC Videocore 4) et de sorties (ports USB, ethernet) pour convenir à différentes utilisations : serveur, pare-feu... Certains l'ont même transformé en Super Nitendo, en alarme, émetteur radio FM, en liseur vocal de texte ou carrément en mini-hélicoptère.

Il pourrait convenir pour petite machine bureautique, mais même s'il permet de lire correctement des vidéos, il n'est pas ultra rapide et surtout certains packages potentiellement utiles (flash...) pour le web ne sont pas forcément bien portés sous ARM.

Système d'exploitation

La fondation Raspberry Pi recommande d'utiliser Raspbian, une distribution GNU/Linux optimisée pour le matériel du Raspberry Pi. Raspbian est basée sur Debian, embarquant l'environnement de bureau LXDE et le navigateur web Midori.

D'autre distributions GNU/Linux ont été testées avec succès avec le Raspberry Pi. C'est le cas de Slackware, Arch et Gentoo dans leur version destinée au processeurs ARM. Red Hat recommande d'utiliser Raspberry Pi Fedora Remix et les debianeux s'orienteront vers Raspbian.

Android fonctionne également sur le Raspberry Pi, tout comme FreeBSD et NetBSD.

Des logiciels

Un développeur a décidé d'écrire un lecteur multimédia plus léger que VLC et Mplayer pour le Raspberry Pi : RasPyPlayer.

Acheter

Le prix sont approximativement de 25 euros pour le modèle A et de 35 euros pour le modèle B. Le fondation Raspberry Pi ne vend pas elle même son joujou mais passe par des partenaires commerciaux. Un des principal est Farnell, qui commercialise également sous les noms Element14 et Newark. Farnell distribue également grâce à un réseau de revendeurs tels que Kubii (France), Minifo (Belgique) ou Digitec (Suisse).

Boîtiers

Le Raspberry Pi étant une carte mère, elle est extrêmement légère et les câbles ne facilitent pas toujours sa stabilisation. De plus, son exposition à l'air libre risque de l'abîmer. Il est donc conseillé d'avoir un boîtier (une coque) pour la protéger. Il existe également de très nombreux boîtiers que l'on peut acheter, de différentes formes, en différents matériaux, sobres ou très artistiques... Voici ci-dessous une liste non exhaustives de vendeurs qui proposent des boîtiers intéressants.

Boitiers pour RPI.jpg

Boîtiers sobres, classiques

Boîtiers élégants

Boîtiers transparents

Boîtiers en bois

Et aussi

Il est assez facile de construire des boîtiers soi-même si on est bricoleur : avec une bonne vieille scie à bois, ou avec une imprimante 3D ! Certains en ont même fait en Lego... Pour certains boîtiers, le mode d'emploi de fabrication est fourni.

Vous trouverez une liste plus complète (en anglais) ici.

Liens



@ Retour à la rubrique Raspberry Pi

Copyright

© 2012, 2013 Jiel Beaumadier

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.
Affichages

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA