Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Flame


Flame

par Jiel

Le Flame est un smartphone sous Firefox OS construit par Alcatel et Thundersoft en partenariat avec T2Mobile. La fondation Mozilla le considère comme le téléphone de référence pour les développeurs. Cela signifie notamment que c'est Mozilla qui propose directement les builds (versions système) du téléphone qui sont compatibles avec le Flame.

C'est un téléphone destiné plutôt aux geeks et aux développeurs, mais il peut tout à fait être utilisé par le grand public.

Flame04.jpeg

Caractéristiques

Commençons par une présentation de l'appareil. Disons le tout de suite, au niveau technique, le Flame ne fera pas pâlir d'envie les possesseurs d'iPhone 6 ou du Samsung Galaxy S5. Le Flame ne supporte pas non plus la 4G, mais prend en charge le NFC et possède deux emplacements pour carte SIM. Bref, le Flame reste un appareil plutôt haut de gamme pour un prix plus que raisonnable (environ 130 euros, hors frais de douanes éventuels).

Vous trouverez tous les détails sur l'appareil dans l'article : Caracteristiques techniques du Firefox OS Flame.

Premier démarrage

Vous venez d'acheter le Flame, où voulez savoir comment il va être au premier démarrage ? Lisez l'article : Prise en main du Firefox OS Flame.

Mise à jour

Par défaut, le Flame est vendu sous Firefox OS 1.3. Il est cependant possible de le mettre à jour. L'appareil est volontairement débloqué au niveau du chargeur de démarrage.

La méthode release, configuré par défaut, permet de recevoir sans connexion filaire les mises à jour des versions majeures et stables fournies par Mozilla. On peut ainsi passer en Firefox OS 2.0 depuis novembre 2014, et plus si affinités.

Pour mettre à jour son système, il faut simplement aller dans Paramètres > Informations > System Updates et cliquer sur "Check for Updates".

Flame maj.jpeg


Pour les développeurs et les geeks, il existe la possibilité de mettre à jour le Flame tous les jours ou presque en utilisant la méthode nightly. Cela permet d'avoir un système constamment à jour avec les dernières nouveautés. Cependant, la stabilité n'est pas garantie et donc cette méthode s'adresse plutôt aux développeurs.

En outre, il existe pour les übergeeks la possibilité de compiler sa propre version de Firefox OS. Vous trouverez des instructions pour cela sur cette page.

Réinstallation de la base

Mozilla fourni des binaires pour réinstaller l'image de base. On trouve notamment l'image de base de Firefox OS 1.3 pour le Flame dans une archive v123.zip.

Pour installer l'image de base, il faut d'abord installer le logiciel ADB sur votre distribution GNU/Linux. Le paquet s'appelle android-tools-adb (par ex. sur Ubuntu) ou android-tools (Fedora).

Activez ensuite le débogage à distance sur le Flame. Dans les préférences développeur, choisissez l'option Déboggage distant/Débugguer via USB. (l'option est différente suivant votre version de Firefox OS).

Connectez votre Flame à votre ordinateur via un câble USB. Vérifiez que l'ordinateur est connecté à l'appareil en exécutant dans un terminal la commande :

adb devices

Téléchargez et décompressez l'archive contenant le système (par ex. pour v123.zip) :

unzip v123.zip

puis allez dans le dossier où vous avez décompressé l'archive et lancez (avec l'utilisateur root ou précédé de sudo) :

sudo ./flash.sh

Réparer le Flame

Si votre Flame est cassé et que vous souhaitez le faire réparer, écrivez à : flameservice (at) thundersoft (point) com.

Liens



@ Retour à la rubrique Firefox OS

Copyright

© 2014 Jiel Beaumadier

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.
Affichages
Outils personnels

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA