Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Essayer GNU/Linux sans l'installer


Essayer GNU/Linux sans l'installer

par Jiel

Introduction

Avant de procéder à l'installation sur le disque dur ou sur une carte mémoire d'une distribution GNU/Linux de notre choix, il peut être utile de tester GNU/Linux sans l'installer. Tout ceci afin de savoir si le système nous plaît, est joli, correspond à nos besoin etc.

Distribution live

Pour tester une distribution, rien ne vaut la version live (en français, "directe") de celle-ci.

Une distribution live est une version de GNU/Linux présente sur un support externe (CD, DVD, clef USB, carte mémoire) amorçable. Le système se lance au démarrage de l'ordinateur et s'exécute sans installation. Il utilise en fait la mémoire vive (RAM) pour fonctionner, et ne touche pas à la mémoire physique (disque dur).

Distributions standards

La plupart des grandes distributions ont une version live. Elle est en généralement directement sur les CD/DVD d'installation de la distribution.

Ubuntu910 02.jpg

Pour Ubuntu, la version par défaut contient au démarrage le menu « Essayez Ubuntu sans altérer votre ordinateur » qui lance la version live.

Pour Mandriva, il vous faudra télécharger la version Mandriva One.

Distributions uniquement live

Après quelques prémices chez Slackware, le premier live CD qui a été diffusé était français, il s'agissait de DemoLinux en 1998. Cependant, le CD live n'est vraiment devenu populaire qu'en 2003 avec Knoppix. Voici ci-dessous les plus populaires.

Knoppix est un DVD live basé sur la distribution Debian qui intègre de très nombreux programmes. C'est la référence en matière de distribution live. La première traduction en français de la distribution (Lea-Knoppix) avait d'ailleurs été réalisée par Léa-Linux pour le salon Linux Solutions 2003.

Slax est une distribution live plus légère et avec moins de programmes que Knoppix; elle est basée sur Slackware et possède une version installable sur clef USB.

Damn Small Linux est une distribution basée sur la Knoppix, qui a la particularité de faire moins de 50 Mo, et tient donc sur un mini-CD ou une clef USB. Damn Small Linux embarque des logiciels peu gourmands en espace de stockage et en puissance de calcul. Elle est adaptée à des PC anciens (par exemple un i486 avec 16 Mo de RAM).

Émulation

Un autre moyen de tester une distribution est de l'essayer avec un émulateur. Un émulateur est grosso modo un petit programme qui va se faire passer pour un ordinateur. Ainsi, ce qui est d'habitude installé sur un disque dur le sera dans un gros fichier appelé « fichier image ».

C'est une tâche plus compliquée que de tester une distribution live sur CD ou sur clef USB, mais cela peut être très pratique.

Voici une liste de quelques émulateurs libres célèbres qui émulent GNU/Linux avec le système hôte sous lequel ils fonctionnent :

  • KVM (GNU/Linux)
  • Xen (GNU/Linux, NetBSD, Solaris)
  • QEMU (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et nombreux Unices)
  • VirtualBox (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et nombreux Unices)
  • Bochs (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et nombreux Unices)

Vous trouverez des documentations plus complètes sur les émulateurs dans la rubrique Logiciels - Émuler.

Communauté

Un dernier moyen de tester GNU/Linux, surtout si c'est la première fois, est de rencontrer le groupe d'utilisateurs de logiciels libres (GULL) le plus près de chez vous. Ses membres se feront un plaisir de répondre à vos questions et de vous montrer leur système préféré : c'est sûrement la méthode la plus conviviale pour découvrir GNU/Linux.

Copyright

© 2009 Jiel Beaumadier

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.
Affichages
Outils personnels

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA