Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   GNU
VPN

Modèle:Brouillon

VPN

Un VPN (réseau privé virtuel) est un système permettant de créer un lien direct entre des ordinateurs distants, en isolant ce trafic grâce au chiffrement des communications. On peut bâtir un VPN soi-même, par exemple dans le cas où on veut permettre aux employés d'accéder au réseau de l'entreprise à distance, ou alors on peut utiliser les services d'une compagnie privée qui met à disposition de ces clients un vaste réseau VPN dans le but de protéger leur vie privée. C'est ce dernier cas que nous allons aborder ici.

Il y a de nombreuses entreprises proposant des services VPN, beaucoup de publicité dans tous les sens. Alors, comment départager les bons candidats des mauvais?

Le chiffrement

Le chiffrement, c'est la base. Si vous ne vous intéressez pas à la qualité du chiffrement, c'est que vous n'avez pas besoin d'un VPN.

Le support

Maintenant, il faut vous intéresser à la technique. Tout d'abord, le fournisseur de VPN supporte t-il Linux? Supporte t-il Firefox? Supporte t-il Android?

Le réseau

Plus le VPN a de serveurs, plus il sera difficile de retracer un utilisateur, et aussi plus on pourra sortir dans des pays différents (par exemple, sortir aux États-Unis pour accéder aux contenus bloqués en dehors des États-Unis).

D'autre part, le VPN est-il rapide? Regardez les commentaires des utilisateurs, les analyses en ligne etc. Attention, gardez à l'esprit que plus le chiffrement est faible, plus le VPN est rapide. Il faut donc trouver l'équilibre entre la vitesse et une bonne sécurité.

La juridiction

La juridiction dont dépend le fournisseur de VPN est aussi un point clef. Vous devez vous demander : de quoi voulez-vous vous protéger? Si vous voulez vous protéger de l'état français, alors il est déconseillé de prendre un VPN français, car il doit obéir à la loi française. Il est aussi déconseillé, dans ce cas, de prendre un VPN dans les pays qui collaborent facilement avec la justice française. Si vous voulez vous protéger d'une entreprise japonaise, alors de même, ne prenez pas un VPN au Japon.

En pratique, cela fait que de nombreux fournisseurs de VPN sont dans des paradis fiscaux ou des petits pays opaques qui collaborent peu avec la justice internationale, tels que le Panama, les Seychelles, la Suisse.

Le prix

Les prix sont très différents, variant entre 3 dollars par mois à 13. Certains abaissent le prix si on souscrit à un abonnement longs (1 an, 15 mois, 2 ans). Une chose est certaine : les moins chers ne sont généralement pas les meilleurs.

La garantie

Les fournisseurs prétendent tous avoir une politique de non sauvegarde de logs (no logging policy). D'une part, cela ne signifie pas que rien n'est logué, peut-être que les requêtes DNS le sont par exemple. En pratique, c'est impossible à vérifier.

Views
Jump to: navigation, search
Personal tools

Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA
Powered by MediaWiki