EID Belgique

From Lea Linux
Jump to navigation Jump to search

L’eID est la carte d’identité électronique belge. Elle permet de s'identifier, de s'authentifier et de signer électroniquement. Elle est utilisée notamment sur les sites de l'administration belge.

Elle fonctionne sous Linux, avec un lecteur de carte, après l'installation de quelques logiciels. Des instructions sont sur https://eid.belgium.be/fr/installation-du-logiciel-eid-sous-linux, voici dessous quelques détails supplémentaires.

Installez les paquets

D'abord, vous devez télécharger le middleware eid-archive sur votre appareil en allant à la page https://eid.belgium.be/fr/installation-du-logiciel-eid-sous-linux.

Allez dans le répertoire où vous avez téléchargé eid-archive et installez le en cliquant dessus ou avec la ligne de commande.

Par exemple pour Fedora, RHEL:

sudo dnf install ./eid-archive*.rpm

Pour Ubuntu et Debian:

sudo apt-get install ./eid-archive*.deb

Ensuite, installez les paquets eid-viewer et/ou eid-mw de la manière normale pour votre distribution.

Par exemple pour Fedora:

sudo dnf install eid-viewer

Ou sous Ubuntu et Debian:

sudo apt-get install eid-mw eid-viewer

Installez l'add-on pour le navigateur

Finalement, vous devez installer l’add-on 'eID Belgique' officielle dans Firefox ou Chromium.

Dans Firefox, allez dans Outils > Extension et thèmes pou tapez about:addons dans la barre d'URL. Cherchez 'eID Belgique'.

Cliquez « Ajouter à Firefox ».

Cliquez « Ajouter ».

Connectez-vous

Le lecteur de carte doit être connecté avant le démarrage du navigateur. C'est un lecteur de carte basique, en vente un peu partout.

Sur un site qui fonctionne avec l'eID, connectez-vous. Une requête va vous identifier, cliquez sur « Ok ».

Vous pouvez maintenant vous connecter avec vos codes PUK et PIN.



@ Retour à la rubrique Sécurité et vie privée

Copyright

© 2023 Jiel Beaumadier

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale.