Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Logithèque:Gestionnaires de fenêtres


Logithèque - Environnement graphique - Gestionnaires de fenêtres et environnements de bureau

Un gestionnaire de fenêtres (window manager en anglais) est un logiciel chargé de l'affichage et du placement des fenêtres d'applications sous le système de fenêtrage X Window. Il constitue l'intermédiaire entre un serveur X et ses clients.

Un environnement de bureau contient lui même un gestionnaire de fenêtres qui est un logiciel parmi d'autres de l'environnement, généralement simple. Il dispose habituellement de toute une série de logiciels qui lui sont parfaitement intégrés.


Navigation dans la logithèque

Liste des gestionnaires de fenêtres et environnements de bureau

9WM

9WM est un petit gestionnaire de fenêtre.

Licence : 9WM license (voir ici, ~libre)

Awesome

Gestionnaire de fenêtres léger, scriptable, et disposant d'une présentation des fenêtres configurable. Il permet notamment de faire cohabiter des dispositions de fenêtres de type pavant, flottant ou encore plein écran. Basé originellement sur DWM.

Licence : GPL v2.

Afterstep

Un gestionnaire de fenêtres léger et très efficace.

Licence : MIT.

BlackBox

Simple, humble, rapide, pratique...

Licence : BSD.

CLFSWM

CLFSWM (Common Lisp FullScreen Window Manager) est un gestionnaire de fenêtres où les fenêtres sont la plupart du temps maximisées à l'écran. Pour l'anecdote, son principal développeur est Français.

Licence : GPL.

Compiz

Compiz est un gestionnaire de fenêtres permettant des effets graphiques tels que la transparence, la 3D et les ombres.

Licence : GPL.

CTWM

Claude's Tab Window Manager. Un gestionnaire de fenêtre minimaliste. Très (trop ?) léger et très configurable, il peut servir de gestionnaire de fenêtres, par exemple, à GNOME (si vous trouvez Metacity trop lourd).

Licence : MIT.

DWM

DW? (Dynamic Window Manager) est un gestionnaire de fenêtres libre. Il est minimaliste, l'objectif étaait de créer un gestionnaire de fenêtre dont le code source n'excéderait pas 2 000 lignes.

Licence : MIT.

Enlightenment

Enlightenment, aussi appelé simplement E (ou E17) était à la base un gestionnaire de fenêtres, mais il prend de plus en plus de fonctionnalités et est devenu un environnnement de bureau. Il est très sympa, entièrement configurable et innovant.

Licence : BSD.

FluxBox

FluxBox est basé sur Blackbox (donc simple, humble, rapide, pratique...) mais avec un peu plus de possibilités (support de quelques fonctions de KDE (iconificactions des programmes par exemple), GNOME, raccourcis claviers, système de "tabs" pour un accès facilité aux fenêtres). Bref Blackbox en mieux.

Licence : MIT.

FVWM

Gestionnaire de fenêtre rapide, peu gourmand et très configurable par fichiers texte. Plusieurs gestionnaires comme XFCE sont basés sur fvwm2.

Licence : GPLv2.

GNOME

GNOME (GNU Network Object Model Environment) est plus qu'un gestionnaire de fenêtre, c'est un véritable environnement de bureau. Il est joli, convivial, et forcément un peu lourd. Cette interface est, avec KDE, la plus populaire sur les systèmes GNU/Linux et fonctionne également sur la plupart des systèmes de type UNIX.

Licence : GPLv2 (pour le code) et LGPL (pour les bibliothèques).


GNUstep

GNUstep est une implémentation libre du framework OpenStep issu d'une collaboration entre NeXT (NextStep) et Sun Microsystems et dont les spécifications ont été rendues publiques en 1994 (Apple Computer a acheté NeXT en 1996 et a utilisé NextStep et OpenStep - dont l'évolution s'appelle maintenant Cocoa - pour concevoir Mac OS X). Les applications développées avec GNUstep - le plus souvent en langage Objective-C - alliées au gestionnaire de fenêtres WindowMaker peuvent constituer un environnement graphique convivial. C'est donc un environnement GNU, libre, standard, orienté objet, multi-plateformes et relativement convivial.

Licence : GPL v2.

IceWM

Un gestionnaire de fenêtre léger, efficace, configurable, pratique.

Licence : GPL v2.

Ion

Un gestionnaire de fenêtres très léger (src de 120ko), entièrement utilisable au clavier et un peu spartiate. Basé sur PWM.

Licence : LGPLv2.1.

KDE

The K Desktop Environment est un environnement tout intégré, disposant d'un grand nombre d'applications, dont une suite bureautique assez aboutie (KOffice). Il est un peu lourd, mais c'est inhérent à ce genre d'environnements conviviaux. Cette interface est, avec GNOME, la plus populaire sur les systèmes GNU/Linux et fonctionne également sur la plupart des systèmes de type UNIX. Un port est prévu pour Microsoft Windows.

Licence : GPL v2 (même pour les bibliothèques).

KWin

KWin est le gestionnaire de fenêtres de l'environnement KDE.

Licence : GPL v2.

LarsWM

LarsWM est un gestionnaire de fenêtres basé sur 9WM.

Licence : Freeware.

LXDE

LXDE, pour Lightweight X11 Desktop Environment, est un environnement de bureau dont le but est d'être rapide et léger.

Licence : GPL / LGPL.

MATE

Un fork de GNOME 2.x, pour les gens n'aimant pas les bureaux 3D tels que GNOME Shell (GNOME 3) ou Unity.

Licence : GPL v2 (pour le code) et LGPL (pour les bibliothèques).

Metacity

Gestionnaire de fenêtre de GNOME 2.2 à 3.0.

Licence : GPL.

Mutter

Gestionnaire de fenêtre de GNOME 3.

Licence : GPL.

Openbox

Openbox est un gestionnaire de fenêtre très minimal, élégant visuellement et pourtant assez élaboré avec de nombreuses possiblités de thèmes et configs via des fichiers en xml. Basé à l'origine sur Blackbox 0.65.0, il a été entièrement réécrit en C et ne contient plus aucun code de Blackbox depuis la version 3.0.

C'est le gestionnaire par défaut de LXDE.

Licence : GPL v2.

PekWM

Pekwm n'existe pas encore dans sa version stable mais c'est à mon avis l'avenir des *boxwm ; supporte — entre autres choses — les onglets, les dockapps, les icônes et le chainkeymapping façon emacs (pour ceux qui aiment). Les menus se configurent avec une sorte de lisp maison. (Attention les différentes options s'activent à la compilation). Basé sur PWM.

Licence : GPL v2.

PVM

PWM est un gestionnaire de fenêtre avec des bureaux, support des dockapp de WindowMaker. PWM a été le premier gestionnaire de fenêtre à implementer les "tabbed frames". PWM2 se base sur Ion.

Licence : Clarified Artistic License.

QVWM

Qvwm est un gestionnaire de fenêtres pour X Window à la Windows 95/98/NT. Il permet aux utilisateurs familiers de Windows 95/98/NT d'utiliser X Window sans hésitation, et aux utilisateurs de X Window d'utiliser Windows 95/98/NT sans hésitation.

Licence : GPLv2.

ROX desktop

ROX signifit RISC OS on X c'est efficace, léger, assez joli. Simple à installer, il comporte juste l'essentiel : gestionnaire de fichiers, gestionnaire de sessions, librairies C et Python plus quelques accessoires en option. Le projet a pour ambition de devenir un espace de travail convivial et vivant. Voire aussi le projet ROX OS.

Licence : GPLv2.

Sawfish / SawMill

L’ancien gestionnaire de fenêtres par défaut de GNOME, mais il est compatible KDE et se configure en utilisant (au choix) une boite de dialogue très complète et le langage Lisp.

Licence : GPL v2.

Trinity Desktop Environnement

Trinity est un fork de KDE 3.5 pour les gens n'appréciant pas les nouvelles fonctionnalités de KDE 4.

Licence : GPL v2.

Unity

Unity est un environnement de bureau (ressemblant à Mac OS X, basé sur GNOME) de la distribution Ubuntu Netbook Edition, depuis 2010. Unity utilise Compiz comme gestionnaire de fenêtre par défaut au lieu de Mutter, le gestionnaire de fenêtre prévu pour GNOME 3.0.

Licence : GPL v3, LGPL v3.

Waimea

Un petit gestionnaire de fenêtre léger (menu et titres des fenetres transparents...). Le développement de Waimea avait cessé fin 2002, et le site web était fermé, mais il a repris en 2004. Le nouveau Waimea utilise Cairo et SVG pour le rendu graphique, et XML pour les fichiers de configuration. Le projet Kahakai était un fork de Waimea qui fournissait la possibilité de faire des scripts Python, il semble mort.

Licence : GPLv2.

Window Maker

Comme Afterstep, ce gestionnaire de fenêtre est inspiré de NeXt Step. Il utilise des boutons carrés, les 'docks'. Il est très paramétrable par fichiers textes. Il est très populaire parmi les linuxiens qui trouvent GNOME et KDE trop lourd à leur goût. Néanmoins, il conserve de nombreuses fonctionnalités.

Licence : GPLv2.

WMII

Ce gestionnaire de fenêtre fera sûrement un malheur chez les adeptes de vi(m) car il reprend le système de la commande - par exemple le fameux ":" - pour pouvoir manipuler les fenêtres et lancer des commandes ou des programmes. Il permet aussi de grouper des fenêtres pour les faire diparaître/apparaître (pratique pour GIMP) et de créer des commandes à la volée. Pour ne rien gâcher il est très joli, cependant il n'est pas encore stable car le projet est relativement récent.

Licence : MIT.

Xfce

Xfce (à l'origine pour XForms Commons Environnement) est un environnement de bureau dont la caractéristique est sa légèreté sans sacrifier les fonctionnalités. Basé sur le toolkit GTK+, il est assez complet et comprend entre autres un gestionnaire de fichier XFtree (basé sur l'ancien Xtree), un gestionnaire de fenêtre Xfwm (basé sur FVWM), un panneau à la CDE XFce, un gestionnaire de partage Samba XFsamba, un visualisateur de différences XFdiff et d'autres outils. Il ressemble à CDE, l'environnement propriétaire pour UNIX CDE de Open Group, et est entièrement paramètrable à la souris. Il tourne sans problème sur les petites configurations tel qu'un P133/48Mo et sera parfait pour les utilisateurs souhaitant réserver la puissance de leur machine à leur travail et non pas à l'utilisation d'un bureau. Son auteur est français.

Licence : GPL v2 et BSD (LGPL et BSD pour les bibliothèques).

Xfwm

Xfwm est le gestionnaire de fenêtre de l'environnement Xfce.

Licence : GPL v2 et BSD (LGPL et BSD pour les bibliothèques).

Xmonad

Xmonad est un gestionnaire de fenêtres pavant pour le système X Window écrit, configurable et extensible en Haskell. Basé originellement sur DWM.

Licence : BSD.

XPde

Environnement de bureau clonant... Microsoft Windows XP. En tout cas, une interface plutôt jolie et qui devrait permettre un passage en douceur vers GNU/Linux sans trop de dépaysement. Attention, il est développé avec Kylix de Borland, qui est un compilateur non libre. Des sources libres compilables avec un compilateur non libre, cela pose problème, notamment concernant la pérénité de la chose...

Licence : GPL v2 (mais sources compilables avec un compilateur non libre).

Affichages

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA