Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Archive de la liste aide - [Aide] Archives des messages de la liste
A l’époque, Léa s'était vraiment pour les problèmes courants 
d'utilisateurs de tous les jours.

je me souviens après des installs de mandrake ou red Hat, c'était une 
série d’épreuves:

- Pas de son ou essayer de lire un MP3

- Xfree à configurer, l’accélération 3D

- La connexion internet PPP 56k, avec un modem reconnu!

- la clé USB de 64Mo à monter...

je parle même pas du Wifi, de l'ACPI des portables ou du Dual boot avec 
windows!


maintenant, avec ubuntu ou mint en 30min tout fonctionne et tu plug une 
cle USB ca marche



On 26/09/2016 10:26, jean-Marc Sac-Epee wrote:
>
>
> Le 26/09/2016 à 10:15, Daniel Caillibaud a écrit :
>> Je trouve cela assez dur pour les modérateurs concernés qui ont fait 
>> du très bon boulot (avec
>> bcp plus de tact qu'ailleurs, où rtfm était la réponse quasi 
>> automatique).
> Non non, ce n'est pas une attaque, loin de là. Modérer une liste est 
> un travail lourd et ingrat, aucun doute là-dessus. C'était une simple 
> remarque, liée à mon ressenti de l'époque.
>>
>> Par ailleurs, il y a moins d'échanges depuis que c'est plus "ouvert", 
>> contradictoire non ?
>>
>> Je pense plutôt que la diminution de l'activité de LÉA est lié à la 
>> montée en charge d'autres
>> listes plus spécifiques (ubuntu-fr et debian-users-fr par ex, mais 
>> y'en a d'autres), et à
>> d'autres mécanismes permettant de répondre au même besoin 
>> (stackoverflow par ex).
>>
> Oui, possible que ces explications soient bonnes. Ou alors (on peut 
> rêver), peut-être que les gens rencontrent vraiment moins de 
> problèmes. Il y a quelques années, installer Linux était plus 
> difficile, beaucoup de matériels n'étaient pas reconnus (notamment les 
> cartes wifi) etc. Aujourd'hui, honnêtement, beaucoup de choses sont 
> devenues très directes et faciles.
>


Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons