Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Archive de la liste aide - [Aide] [debat]A lire c'est important
Le 01/10/2014 17:25, Alarc'h a écrit :
> [...] Il est bien évident pour tout le monde, ce qui met un peu mal à 
> l'aise certains de ses contradicteurs, qu'au vu des capacités 
> exceptionnelles de programmeur de rms, s'il avait emboîté le pas de 
> certains de ses contemporains hackers, il pourrait sans doute à ce 
> jour être dans le top ten de Forbes. C'est gênant de ne pas pouvoir se 
> dire qu'il est un aigri hargneux qui "n'a pas pu réussir", alors qu'il 
> est un humaniste visionnaire qui n'a pas voulu "réussir" au sens 
> purement financier du terme. Son accomplissement est ailleurs. Il est 
> un clou dans la chaussure de l'Occident car il est austère et frugal 
> là où tout nous encourage à être superficiels et voraces. 
Bien dit, ça doit être frustrant de ne pas avoir un argument aussi 
facile que "vous êtes aigri par manque de succès commercial" à lui 
opposer quand on est indisposé par ses critiques bien étayées du $y$tem !!
> Quant à dire qu'il crache son venin et ne fait que critiquer le 
> capitalisme, c'est totalement faux. Il critique toujours les même 
> chose, qui n'évoluant pas, méritent toujours la critique. 
+1
> Et, même si cela doit choquer nos amis communistes, il n'existe rien 
> au monde de plus fidèle au libéralisme que le logiciel libre. 
Euh... c'est de la provoc ??
> Il est par nature concurrenciel, 
tu veux dire participatif ?
> seuls les meilleurs produits s'imposent et durent,
les produits libéraux ne sont pas faits pour durer, leur obsolescence 
est même programmée !
> c'est le lieu où les meilleurs gagnent par l'élection de leurs pairs,
le libéralisme c'est le lieu où les plus "bestiaux" gagnent, en 
éliminant leurs pairs..
> c'est quasi Darwinien. 
Si tu le dis :-P
> C'est l'essence pure du système que désirait un Adam Smith, un système 
> vertueux qui s'auto-régule.
l'exact contraire du libéralisme tel qu'on peut le constater autour de 
nous donc, et qui se définit plutot par "amassons toujours plus de 
richesses amis riches, quelles que soient les conséquences pour la 
planète et les plantes, les animaux, les hommes"
> A l'encontre, le fonctionnement de sociétés comme Apple ou Microsoft, 
> ressemble bien davantage au système stalinien. Élimination de la 
> concurrence par l'argent ou la menace (ce qui touche même les états, 
> voir le cas du Pérou qui allait basculer au libre avant que 
> l'ex-président ne face volte-face après s'être rendu à une invitation 
> de Bill Gates à Seattle), manipulation de la clientèle, blocage des 
> innovations par rachat de petites entreprises et de leurs brevets pour 
> les étouffer. Ce n'est pas cela le libéralisme, ça c'est la maffia. 
> Mais bien entendu les mots ont remplacé les idées.
bien souvent aussi, certain-e-s ont réussi à donner à certains mots un 
sens contraire du sens originel, Franck Lepage fait un travail 
magnifique sur ce sujet Etienne Chouard aussi, tu devrais les trouver 
sans peine sur youtube...
> Libéralisme est devenu un chiffon rouge, un mot tabou.
c'est vrai qu'ils parlent carrément de "libérer" maintenant, "les 
experts" en économie, libérer le cout du travail, libérer le transfert 
des capitaux, c'est bizarre cette propension à trouver de nouveaux mots 
régulièrement, le dernier c'est "phobie administrative", non ?
> Et cela à cause du détournement de l'idée première, et l'on pourrait 
> dire la même chose du socialisme.
surtout si on examine les décisions prises par notre actuel 
"gouvernement de gauche"
> Je réfute le fait qu'il soit "payé" (par qui ? Moscou n'a plus ces 
> moyens) pour critiquer le capitalisme, et encore bien davantage le 
> fait qu'il ne fasse rien avancer. 
je suis d'accord avec toi.
> [...] 


-- 
Fred

Quand chaque grain de sable versera sa goutte d'eau, l'incendie sera éteint.


Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons