Archivage tar pax zip rar

From Lea Linux
Revision as of 21:36, 25 February 2011 by Jiel (talk | contribs)
Jump to navigation Jump to search


Archivage avec tar, pax, zip, rar etc.

par Jiel

Comment générer et décompresser des archives sous GNU/Linux ? Ce tutoriel est là pour vous aider.

Tar

Tar (« tape archiver », en français « archiveur pour bande », son rôle à l'origine) est le programme d'archivage de fichiers le plus populaire sous GNU/Linux et les systèmes Unix. Il est généralement installé par défaut. On peut ajouter à une archive tar différents algorithmes de compression. On notera également que tar préserve les permissions et les propriétaires des fichiers, ainsi que les liens symboliques.

Archivage sans compression

Pour archiver plusieurs fichiers ou un dossier, la commande est la même :

tar cvf mon_archive.tar fichier1 fichier2

tar cvf mon_archive.tar dossier1/

Pour extraire une archive tar, tapez :

tar xvf mon_archive.tar

Les principales options de tar sont les suivantes et peuvent se combiner à souhait :

  • c / x : construit / extrait l'archive ;
  • v : mode bavard ;
  • f : utilise le fichier donné en paramètre.

Archivage avec compression

Tar peut archiver en utilisant des algorithmes de compression, afin d'avoir des archives moins volumineuses. Par habitude, on suffixe les archives avec un . suivi d'une extension de compression.

Il suffit pour cela d'ajouter à la commande tar une option de compression :

  • z : compression Gunzip
  • j : compression Bzip2
  • J : compression Lzma

Pour extraire une archive tar.gz, tapez :

tar xvzf mon_archive.tar.gz

De même pour Bzip2 :

tar cvjf mon_archive.tar.bz2 dossier1/

tar xvjf mon_archive.tar.bz2

Ou pour Lzma :

tar cvJf mon_archive.tar.lzma dossier1/

tar xvJf mon_archive.tar.lzma

Pour l'anecdote, ces commandes sont équivalents aux suivantes qui se font en deux temps :

tar -cvf - dossier1 | gzip > mon_archive.tar.gz ou tar -cvf - dossier1 | bzip2 > mon_archive.tar.bz2

Pax

Pax est un outil d'archivage créé par POSIX. Moins connu que Tar, il peut être utile car il gère la compression de fichiers très volumineux et les répertoire avec un très grand nombre de sous-répertoires.

Archivage sans compression

Les principales options de pax sont les suivantes et peuvent se combiner à souhait :

  • w / r : construit / extrait l'archive ;
  • f : utilise le fichier donné en paramètre ;
  • x <mon_format> : format d'archive, par défaut « ustar ».

Pour archiver plusieurs fichiers ou un dossier, la commande est la même (avec le format pax, ce qui est le plus courant) :

pax -wf mon_archive.pax -x pax fichier1 fichier2

pax -wf mon_archive.tar -x pax dossier1/

Pour extraire une archive pax, tapez :

pax -rf mon_archive.pax

Archivage avec compression

Pax peut archiver en utilisant des algorithmes de compression, afin d'avoir des archives moins volumineuses.

Il suffit pour cela d'ajouter à la commande pax, comme pour tar, une option de compression :

  • z : compression Gunzip
  • j : compression Bzip2

Par exemple, pour extraire une archive pax.gz, tapez :

pax -rzf mon_archive.pax

Zip

Pour savoir comment gérer les archives au format .zip en ligne de commande, voyez le truc: Compresser et décompresser une archive ZIP.

Rar

Pour savoir comment gérer les archives au format .rar en ligne de commande, voyez le truc: Compresser et décompresser une archive RAR.

Ace

Pour savoir comment gérer les archives au format .ace en ligne de commande, voyez le truc: Décompresser une archive ACE.

Outils graphiques

Il existe également de nombreux logiciels graphiques pour manipuler des archives sous GNU/Linux. Les plus connus sont Ark, File-Roller ou Xarchiver. Leur utilisation est « transparente » : vous cliquez sur une archive pour voir son continue, pouvez l'extraire avec un clic de souris etc.



@ Retour à la rubrique Administration système

Copyright

© 2011 Jiel Beaumadier

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale.