Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU  
icon
posté par Jiel, le 5 décembre 2009

Asus vient d’être condammé à payer 1405,90 euros à un consommateur, pour n’avoir pas facilité le remboursement de la licence Windows, système qu’il ne souhaitait pas utiliser.

En France et dans la plupart des pays d’Europe, il est très difficile d’acheter un ordinateur sans Microsoft Windows, surtout si on veut un portable. De plus, les ordinateurs sont souvent vendus avec des logiciels (Microsoft Office, Adobe Photoshop, Norton Antivirus etc.) pas forcément désirés par le consommateur. On estime le coût de ces logiciels entre 10 à 30 % du prix d’achat de l’ordinateur.

Ce problème de vente liée concerne particulièrement les linuxiens, qui n’ont souvent pas d’autre choix que d’acheter un ordinateur avec Microsoft Windows – les ordinateurs vendus avec un système d’exploitation libre ou sans système d’exploitation ne sont pas nombreux et sont souvent plus chers – pour le formater dès le premier démarrage pour installer leur système favori. Ce faisant, ils payent leur ordinateur plus cher et financent une société aux pratiques anticoncurrentielles, monopolistiques et qui lutte contre le logiciel libre.

Si vous avez acheté un ordinateur avec Microsoft Windows mais que vous ne voulez pas utiliser ce système, vous pouvez vous faire rembourser. Certains constructeurs remboursent assez facilement, pour d’autres c’est plus compliqué : en tous cas, il faut suivre à la lettre les recommandations du site racketiciel.info et ne pas hésiter à se faire aider par un avocat. Il faut savoir que dans la majorité des cas, le consommateur obtient gain de cause, même s’il faut aller jusque devant les tribunaux. Ainsi, rien que pour 2009, Asus a été condamné à Ploermel et Lorient, Acer à Gonesse, Bourges et Chinon, MSI à Metz, Dell à Aulnay-sous-Bois et Montpellier et Packard Bell à Nancy.

Chacun doit pouvoir utiliser le système et les logiciels de son choix sur l’ordinateur qu’il achète en magasin. Faites-vous rembourser !

2 commentaires »
Tags: Étiquettes : , ,

2 Responses to “Vente liée : nouvelle condamnation d’un constructeur”

  1. Laurelin dit :

    La vente liée est un vrai poison pour le monde du libre, ce n’est pas nouveau. Souvent, les gens voient que leur ordinateur est utilisable out-of-the-box, alors ils ne cherchent pas plus loin et utilisent ce qu’ils ont sous la main (même si cela leur coûte 200-300 € de plus).

    Sans compter qu’une (très) grande partie des français ignore complètement qu’il existe des alternatives à Windows (lorsqu’ils connaissent la définition d’un OS).

    Après, le reproche que l’on puisse faire aux procédures de remboursement, c’est que premièrement :

    – tous le monde ne sait pas qu’il est possible d’obtenir un remboursement ;

    et deuxièmement :

    – Souvent les constructeurs remboursent une somme assez minime comparé au prix réel.

    Que la justice le reconnaisse de part ses jugements est un vrai premier pas vers la liberté pour le consommateur de choisir l’OS qu’il veut utiliser et surtout comment il veut dépenser son argent. Et c’est également une bonne occasion pour le libre de montrer ses atouts face au priopriétaire.

  2. Eric dit :

    Tout à fait d’accord le problème dans notre société est le manque de diffusion de plus d’information,l’apparente démocratie et la main mise sur les citoyen par les grosse multinationales.
    Donc pour les b****r en retour,je signe!
    Et j’espère que ce n’est qu’un début

Postez un commentaire !

widget_archive
Identification !
Identifiant  
Mot de passe  


Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons