Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU  
icon
posté par Jiel, le 13 octobre 2010

Vous est-il déjà arrivé, au moment de regarder un document sur un site internet, de vous dire : mais pourquoi me propose t-on de télécharger Acrobat Reader ? Pourquoi pas un autre lecteur de *.pdf, comme les logiciels libres Sumatra PDF, Evince ou XPDF ? Et déjà, pourquoi mentionner un lecteur en particulier ? Serait-ce de la publicité déguisée ?

Pour alerter le grand public et les administrations sur cette publicité faite à des logiciels propriétaires, la Free Software Foundation Europe (FSFE) lance une campagne qui vise à rescencer les institutions qui mettent en avant Acrobat Reader et consorts, ainsi qu’une pétition pour le retrait des publicités pour des logiciels propriétaires des sites internet publics.

Bien entendu, il est déjà louable et très apprécié que les institutions publiques proposent des documents aux formats ouverts tels que *.pdf sur leur sites, plutôt que des formats fermés *.doc. Cependant, il est également très contestable de mettre systématiquement un lien vers un éditeur de logiciel propriétaire en particulier : l’administration n’est pas censée être le service marketing d’Adobe.

1 commentaire »
Tags: Étiquettes : , , , , , ,

One Response to “Un acrobate, quand il y a en a un, ça va… C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes !”

  1. papillon41 dit :

    Il s’agit, je suppose, d’une habitude qui remonte au temps où seul « Adobe Systems », le concepteur du « Portable Document Format », proposait un lecteur : « Acrobat Reader » ?

Postez un commentaire !

widget_archive
Identification !
Identifiant  
Mot de passe  


Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons