Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU  
icon
posté par Jiel, le 4 novembre 2009

Si les arbres commencent à perdre leur feuilles et le temps devient plus maussade en ce milieu d’automne 2009, le monde de l’informatique, et plus particulièrement celui des systèmes d’exploitation, bourgeonne.

Windows 7, sorti le 22 octobre 2009 pour faire oublier l’échec cuisant de Windows Vista, a ouvert le bal. Les polémiques autour de l’interface ressemblant étrangement à KDE4 mises à part, le nouveau système de Microsoft a surtout l’inconvénient majeur d’être un système propriétaire privilégiant les formats de fichiers fermés.

Heureusement, le monde du logiciel libre n’est pas en reste, puisqu’Ubuntu 9.10 « Karmic Koala » et Mandriva 2010.0 sont sorties respectivement le 29 octobre et le 3 novembre derniers. Ces deux distributions rendent un fier service à la communauté en rendant l’informatique libre accessible au grand public. Deux autres distributions majeures sortiront courant novembre : openSUSE 11.2 et Fedora 12. Tout cela recouvert d’une délicieuse sauce d’ergonomie façon GNOME 2.28 ou KDE 4.3.

Enfin, cet automne a marqué aussi l’arrivée dans nos magasins de smartphones basés sur GNU/Linux, notamment le HTC Magic qui utilise le système Android de Google, basé sur le noyau Linux 2.6, et le Nokia N900 dont la distribution Maemo est basée sur Debian.

Bref, les nouveautés dans le monde du logiciel libre surgissent comme les champignons. Faites comme Mario, sautez dessus !

7 commentaires »
Tags: Étiquettes : , , ,

7 Responses to “Pléthore de nouveaux systèmes libres”

  1. POLOBO dit :

    Bonjour
    Je ne connais pas Linux et je vais recevoir dans quelques semaines unPC 7pouces avec un système d’exploitation Linux2.6
    Le connaissez vous,qu’en pensez vous,
    Merci

  2. Jiel dit :

    Bonjour Polobo,
    Le forum est un endroit plus approprié pour poser ce genre de questions, mais je vais te répondre quand même 🙂
    Si ton PC est un Asus, ce sera vraisemblablement Linux Xandros : http://www.lea-linux.org/documentations/index.php/La_distribution_Linux_Xandros_de_l'EeePC
    Sinon, cela peut-être Mandriva ou Ubuntu.

  3. Phil dit :

    « Ces deux distributions rendent un fier service à la communauté en rendant l’informatique libre accessible au grand public. »

    Lol… Faut quand même pas déconner… Si le grand public veut ne serait-ce que connecter sa box via un simple dongle wi-fi, il devra prendre des cours d’informatique, venir farfouiller dans les forums et bidouiller comme un malade… Ce qu’il ne fera pas donc…

    Les années passent et Linux n’est toujours pas un système accessible au grand public, désolé.

  4. Jiel dit :

    Il y a des outils graphiques pour configurer le wifi facilement sous GNU/Linux, avec juste un clic de souris, à condition d’avoir un dongle wi-fi reconnu. Cf par exemple l’outil xncswirelessapfinder fourni avec l’EEE PC d’Asus.

    • Phil dit :

      lol… Merci Jiel, mais ta réponse prouve mon affirmation… C’est pas donné à tout le monde…

      Je suis bien persuadé que si je me mets à chercher, écumer les forums et bidouiller, j’arriverai à connecter ma machine avec son nouveau Kubuntu 9.10, mais ce n’est PAS pour le grand public. Ta réponse avec le nom imprononçable d’un utilitaire suffit à faire fuir n’importe quel néophyte…

      (Maintenant si quelqu’un sait comment se procurer un de ces merveilleux outils qui connectent au réseau « avec juste un clic de souris », je suis preneur… Quoique ce ne soit pas très pratique d’accéder au net avec une machine qui n’accède pas au net, justement… Faut jongler avec le portable sous win, la clé USB et le « useless » Kubuntu…)

      • Jiel dit :

        Le néophyte se moque éperduement du nom de l’application, il clique sur l’icône qui est sur son bureau ou dans son menu : par exemple, elle s’appelle « Réseau sans fil » sur l’EEE PC, ou « Centre réseau » sous Mandriva. Pas plus compliqué que sous Windows, et pas de quoi s’enfuir en courant ! Pour Ubuntu, il peut être judicieux d’installer le logiciel wifi-radar.

        Le seul problème sous Linux, c’est qu’il faut que ta carte réseau Wi-Fi soit compatible avec le système, et même quand ce n’est pas le cas, on peut utiliser les pilotes existants pour Windows grâce à Ndiswrapper.

  5. Phil dit :

    Bon, ben trois mois plus tard, j’en suis au même point. Je remets Ubuntu au tiroir…
    Quand Linux sera vraiment pour le grand public (avec par exemple une icône « réseau dans fil » sur laquelle cliquer et qui reconnaîtrait le matériel, où il faudrait juste entrer le nom de la box et la clé WEP, on peut rêver), faites-moi signe…
    Je retourne sur « l’ignoble » Windows, tant décrié, mais qui fonctionne de nos jours sans trop casser les pieds de l’utilisateur lambda…

Postez un commentaire !

widget_archive
Identification !
Identifiant  
Mot de passe  


Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons