Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Software-soft texte-ooffice


Installation d'OpenOffice.org 1.0

par Anne

Installation d'OpenOffice.org 1.0 et le correcteur orthographique.

Cette page est considérée comme étant obsolète.

C'est à dire que les informations qu'elle contient ne sont plus du tout à jour par rapport aux évolutions de GNU/Linux et des autres logiciels libres. Il peut même s'avérer risqué d'essayer de suivre les recommandations de cette page. Cette page n'est donc conservée que pour des raisons historiques ou les gens qui utiliseraient de vieilles distributions GNU/Linux.

Cette documentation est désormais obsolète. Elle traite de la version d'OpenOffice.org 1.0, sortie en 2002.

Cette documentation est néanmoins utile pour les curieux ou les gens désirant s'amuser avec de vieilles distributions GNU/Linux.

Pour plus d'information sur la suite OpenOffice.org en général ou sur un de ses autres composants, et surtout pour des documentations plus à jour sur OpenOffice.org, visitez la page Présentation de la suite OpenOffice.org.

Avant de démarrer l'installation

Tout comme pour StarOffice, il est possible d'installer OpenOffice de trois manières :

  • [#OOo_mono Première méthode] : installation par un utilisateur de OpenOffice dans son répertoire personnel. Dans ce cas de figure, il sera le seul à pouvoir l'utiliser (pas très pratique !)
  • [#OOo_multi Seconde méthode] : installation en mode dit multi-utilisateurs. Elle permet à tous les utilisateurs déclaré sur la machine (ou en réseau) d'utiliser OpenOffice (après tout, Linux est multiutilisateurs, pourquoi s'en priver ? :) ).
  • Sur Mandrake (à partir de 8.2) : urpmi ooffice (et c'est tout ; il s'agit en fait d'une installation multi-utilisateurs (ou réseau)). Passez directement à l'[#correcteur installation du dictionnaire français].
  • Pour les utilisateurs de Debian : ajouter cette ligne à votre fichier /etc/apt/sources.list :
puis mettez apt à jour :
root@pingu # apt-get update

Ceci fait vous n'avez maintenant plus aucun fichier à modifier, tout se fera automatiquement.

Nous travaillerons avec la version 1.0.1 de OpenOffice, toute l'installation se fait en mode graphique.

Note : C'est exactement pareil avec la version 1.1Beta (et surement aussi la 1.1).

Installation en mode mono-utilisateur

Vous utiliserez ce type d'installation si vous n'avez pas les droits de root sur votre système (i.e. vous n'êtes pas sur votre propre machine), ou bien si vous êtes le seul utilisateur de votre système et que vous ne projetez pas d'en ajouter plus tard. Sinon, lisez la [#OOo_multi section suivante.]

Vous devez avoir récupéré une archive compressée OOo_1.0.1_LinuxIntel_install_fr.tar.gz (version 1.0.1 en français de OpenOffice. La première étape consiste alors à décompresser et détarer cette archive dans votre répertoire personnel :

anne@pingu$ tar xvzf OOo_1.0.1_LinuxIntel_install_fr.tar.gz

Il suffit alors de vous déplacer dans le répertoire créé puis de lancer le programme d'install :

anne@pingu$ cd install
anne@pingu$ ./setup

Vous devez vous retrouver dans un environnement graphique où vont défiler un certain nombre de boîtes de dialogue. Répondez aux questions, c'est très simple !

Remarque : java ne vous sera utile que si vous utilisez les bases de données d'OpenOffice.

Pour lancer OpenOffice :

anne@pingu$ /home/anne/OpenOffice/soffice

Pour désinstaller OpenOffice :

anne@pingu$ /home/anne/OpenOffice/setup

puis choisir suppression

Installation en mode multi-utilisateurs

Installation des fichiers communs

Pour démarrer ce type d'installation, il faut impérativement avoir l'identité root :

anne@pingu$ su -
Password:xxxxxx
root@pingu#

Puis on va lancer lancer le programme d'installation avec une option particulère :

root@pingu# /home/anne/install/setup -net

Là encore l'installation se fait en mode graphique. Choisissez les options souhaitées et notez le répertoire d'install. J'utiliserai /opt/OpenOffice.

Installation des fichiers propres à chaque utilisateur

Une fois l'installation des fichiers communs terminés, il reste à installer les fichiers de configuration de chaque utilisateur qui voudra accéder à OpenOffice.

Cette fois-ci, l'opération est à exécuter sous l'identité de l'utilisateur pour lequel vous voulez mettre à disposition OpenOffice. Exécutez les opérations suivantes :

anne@pingu$ cd /opt/OpenOffice
anne@pingu$ ./setup

Là encore vous vous retrouvez en interface graphique, vous répondez aux questions et le tour est joué !

Note: cette étape est en fait facultative puisque, de toutes façons, c'est le programme qui sera lancé par la première utilisation d'OpenOffice. Mais, il peut être astucieux de la faire pour un utilisateur que l'informatique embarrasse, par exemple : votre mère ;-)

Pour les opérations de lancement et désinstallation, on procédera de la même façon que pour l'installation de type mono utilisateur, les exécutables étant situés cette fois-ci dans le répertoire personnel de l'utilisateur (exemple : /home/anne/OpenOffice.org1.0.1)

Remarque : Pour faciliter le lancement de OpenOffice, n'oubliez pas de modifier la variable PATH du dit utilisateur

Exemple : pour l'utilisateur anne, je modifierai le PATH de la manière suivante :

anne@pingu$ cat .bashrc
...
PATH=$PATH:/home/anne/OpenOffice.org1.0.1

Petite astuce pour modifier le PATH de tous les utilisateurs de OpenOffice, sans avoir à modifier le .bashrc de chacun : il suffit de modifier /etc/bashrc de la manière suivante

root@pingu# cat /etc/bashrc
...
PATH=$PATH:~/OpenOffice.org1.0.1

Les correcteurs orthographiques

Le dictionnaire français du correcteur orthographique n'étant pas fourni dans le package d'installation de base d'OpenOffice.

Utiliser la macro fourni par OpenOffice : (qui marche très bien)

  • Télécharger la macro : ici (récupérez la dernière version).
Note 1 : Utilisateurs Debian

En tant que root, pour que la macro marche il faut supprimer un lien symbolique:

rm /usr/lib/openoffice/share/dict/ooo/dictionary.lst

et copier un fichier de configuration a ça place d'un autre :

cp /etc/dictionary.lst /usr/lib/openoffice/share/dict/ooo/
Note 2 : si vous souhaitez que n'importe quel utilisateur puisse installer un nouveau dictionnaire pour tout le monde, il faut que cet utilisateur ait les droits d'écriture.

A faire en tant que root:

chmod +w /usr/lib/openoffice/share/dict/ooo
chmod +w /usr/lib/openoffice/share/dict/ooo/dictionary.lst
  • Lancer OpenOffice
Note: faites le en tant que root si vous souhaitez l'installer pour tous les utilisateurs de votre ordinateur.
  • Ouvrir le fichier DicOOo.sxw
  • Cliquer sur exécuter
  • Sélectionner la langue dans laquelle vous souhaitez continuer l'installation
  • Cliquer sur Lancer DicOOo
  • Sélectionner le type d'installation que vous souhaiter faire puis Suivant.
  • Cliquer sur Récupérer la liste (Il va sur internet chercher la liste des dictionnaires disponibles).
  • Sélectionner les langues que vous souhaitez avoir (attention si vous les mettez tous cela peut jouer sur la rapidité de votre système). La sélection multiple se fait comme d'habitude avec la touche [Control].
  • Suivant
  • Cliquer sur Récupérer la liste
  • C'est la liste des Dictionnaires de césures (exemple: en français on met le . juste après le mot, en anglais, on rajoute un espace entre les deux. Autre exemple : en France, on ne coupe pas les mots n'importe où, en général, en met le mot à la ligne, ou on le coupe au niveau d'une syllabe. En Anglais américain, on coupe partout !!! ).
  • Idem que pour sélectionner les langues.
  • Suivant
  • Le dictionnaire des synonymes (ne peut être installer que en mode root).
  • Suivant
  • Il télécharge tous les dictionnaires que vous avez sélectionné et les installe.
  • Terminer
  • C'est presque terminer. Fermer OpenOffice puis relancer avec l'utilisateur
  • que vous souhaitez.
  • Aller paramétrer les dictionnaires dans le menu Outils -> Options -> Paramètres linguistiques
    • Langues : dans Environnement Linugistique sélectionner dans le menu déroulant Français(France).
    • Linguistique : sélectionner OpenOffice MySpell Spelréplchecker et ALT Linux LibHnj Hyphenator puis cliquer sur Éditer. Dans le menu suivant, cocher OpenOffice MySpell Spellchecker dans la rubrique Orthographe, AT Linux LibHnj Hyphenator dans la rubrique coupure des mots puis sélectionner Français dans le menu déroulant.

Et voilà c'est terminé :).

Merci à Valta.

Installation avancée

Suite aux indications de Marc et Domi, je rajoute ici des infos pour un mode d'installation alternatif de OpenOffice. Il ne s'agit pas là d'une install standard mais qui peut convenir à des utilisateurs plus avancés

Nous n'installerons pas à partir du script setup mais install situé également à la racine du répertoire d'installation. Ci-dessous les principales options :

  • --prefix=PREFIX : installe OpenOffice dans le répertoire PREFIX (par défaut, dans /usr/local.
  • --single : installe OpenOffice en mode mono-utilisateur (par défaut, en mode multi-utilisateurs).
  • --interactive : installe OpenOffice en mode interactif

Exemple : Je souhaite installer OpenOffice en mode mono-utilisateur dans le répertoire /home/anne
anne@pingu$ /opt/install --prefix /home/anne --single

Accélérer le chargement de OpenOffice

Comme proposé par Philippe, j'insère ici un Truc&Astuce qu'il avait écrit pour permettre d'accélérer le chargement de OpenOffice, somme toutes assez long.

Le principe est de charger une partie de OpenOffice (qui sera donc résident en mémoire) afin d'accélérer le chargement des applications. Un peu de temps gagné si vous utiliseez fréquemment OpenOffice, mais aussi un peu de mémoire occupée ;-)

Chargement en mémoire (à mettre dans le dossier de démarrage de Kde, Gnome, ou ~/GNUstep/Library/WindowMaker/autostart si vous êtes sous WindowMaker) :

/chemin_vers_OO/OpenOffice.org1.0.1/soffice -plugin -quickstart &

Puis, pour charger une application OpenOffice:

  • swriter : /chemin_vers_OO/OpenOffice.org1.0.1/soffice private:factory/swriter &
  • scalc : /chemin_vers_OO/OpenOffice.org1.0.1/soffice private:factory/scalc &
  • simpress : /chemin_vers_OO/OpenOffice.org1.0.1/soffice private:factory/simpress &
  • sdraw : /chemin_vers_OO/OpenOffice.org1.0.1/soffice private:factory/sdraw &

Note: si vous êtes sous WindowMaker, utilisez plutot le dockapp Woo.


Il me semble important de rappeler que OpenOffice existe également pour Windows. A installer d'urgence pour faire progresser la place des Logiciels Libres ;)).

Dernières nouvelles !

[29/03/2003] : OpenOffice est sorti, il y a quelques jours, en version 1.1Beta. L'installation se déroule exactement de la même façon que pour OpenOffice 1.0.x. Cette version semble, au premier abord, se comporter bien mieux que la précédente : le chargement est plus rapide (sur mon 650Mz, la différence est notable). OpenOffice propose maintenant l'affichage d'une jauge qui indique ou en est le chargement (vue que c'est long il vaut mieux savoir où on en est !). La gestion des dictionnaires français (et autres) est toujours possible de la même façon que pour les versions 1.0.x. La gestion des hauts et pieds de pages est parait-il amélioré.

L'aperçu avant impression est maintenant utilisable puisqu'il permet (enfin !) de zoomer en fixant soi-même le niveau de zoom. Il semblerait que la gestion de l'antialiasing pour les polices soit bien meilleur. On peut aussi exporter directement un document en PDF (c'était possible mais il fallait passer par un outil externe comme kprinter : maintenant, il y a un bouton, c'est plus sympa)

Autre atout, il est maintenant possible d'utiliser l'outil de connexion à une base de données avec une base MySQL (c'était plus ou moins possible avant en utilisant unixODBC). J'ai testé avec la base de données de Léa (qui est au format MySQL) en local (le server MySQL de Léa n'accepte que des requêtes locale pour des raisons de sécurité). J'ai pu en quelques clicks me connecter à la base de données. Le mot de passe est demandé lors de la première connexion, mais peut être mémorisé pour les suivantes. On a ensuite accès à un interface graphique de construction de requète SQL. On établit graphiquement les liens entre les tables. Je ne peux comparer avec Access (enfin avec le constructeur de requète d'Access) puisque je ne l'ai jamais utilisé, mais je peux dire que ça m'a semblé très pratique et très simple d'emploi.

Le logiciel de présentation : Impress est maintenant capable de faire des exports en Flash. J'ai testé : ça marche ! C'est bien sur loin de pouvoir rivaliser avec le logiciel de MacroMédia, mais pour faire une présentation sur le Web, c'est rapide et fonctionel. Et puis sous Linux, on a, à ma connaissance, que ça !

Autres ressources



@ Retour à la rubrique OpenOffice.org


Cette page est issue de la documentation 'pré-wiki' de Léa a été convertie avec HTML::WikiConverter. Elle fut créée par Anne le 25/11/2002.

Copyright

© 25/11/2002 Anne Nicolas

Creative Commons License
Creative Commons Attribution iconCreative Commons Share Alike icon
Ce document est publié sous licence Creative Commons
Attribution, Partage à l'identique 3.0 :
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
Affichages
Outils personnels

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA