Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Reseau-resau plus-junkbuster

Le proxy Junkbusters

Le proxy Junkbusters
Installer le proxy Junkbusters

Introduction

Junkbusters est un proxy http (web) qui bloque les bannières de publicité des sites web.

Il est facile à mettre en oeuvre, et est très pratique puisque vous ne perdez plus de temps à télécharger ces bannières.

Pré-requis

Vous pouvez trouver Junkbusters à cette adresse : http://www.junkbusters.com

Mise au Point

Un proxy est une "passerelle" entre vous et le web (pour le http).

Il gère les requêtes http et, pour Junkbuster, bloque les requêtes indésirables.

Installation

Rappel : si votre distribution contient un paquetage pour junkbusters, préférez utiliser ce paquetage plutôt que les sources. Certains puristes prétendrons qu'utiliser les sources c'est l'esprit Linux, mais ce sont surtout des problèmes de dépendances non gérées, des choix par forcément simple à faire sur l'utilisation de telle ou telle fonctionnalité du logiciel que l'on désire compiler.

Pour vérifier que votre distribution contient un paquetage pour junkbusters, il faut utiliser l'outil de gestion de paquetage de celle-ci. Par exemple :

  • pour Debian : apt-cache search junkbusters
  • pour Gentoo : emerge -s junkbusters
  • pour Mandriva : urpmq junkbusters
  • pour Slackware : swaret --search junkbusters

Votre distribution contient aussi presque surement un outil graphique pour obtenir cette information.

Pour plus d'information sur ces questions, consulter cette documentation.

Téléchargez-le, puis décompressez-le où vous le voulez.

Compilez les sources (si vous n'avez pas l'exécutable) par

./configure && make && make install

Vous pouvez, si vous le souhaitez, effacer le fichier junkbusters.exe, puisque c'est la version pour Windows 9x.

Bien maintenant, on a 3 fichiers de configuration à écrire :

  • blockfile
  • cookiefile
  • config

On va commencer par cookiefile puisqu'on veut recevoir TOUS les cookies.

Ouvrez votre éditeur et mettez-y :
*
Enregistrez votre fichier en cookiefile.

Maintenant config :

listen-address localhost:8080 # machine locale port 8080
blockfile /etc/junkbusters/blockfile # où est le fichier blockfile
cookiefile /etc/junkbusters/cookiefile # où est le fichier cookiefile

Comme vous le voyez les fichiers sont tous dans /etc/junkbusters ; créez ce repertoire et déposez y les fichiers que vous avez créés.

Le dernier c'est blockfile, c' est une liste de sites (là où sont les bannières) à bloquer. Ecrire ce fichier serait ridicule puisqu'on le trouve tout prêt sur internet.

Evidemment vous devrez voir comment il marche pour éventuellement ajouter des sites. Je vous en laisse un en téléchargement : cliquer ici.

enregistez le aussi dans /etc/junkbusters.

Voilà, maintenant il faut qu'il se lance automatiquement à chaque boot de Linux.

Pour cela éditez /etc/rc.d/rc.local, et ajoutez ces lignes :

echo junkbusters loadling...
/usr/sbin/junkbusters /etc/junkbusters/config &

Pour que ça marche copiez l'executable junkbusters dans /usr/sbin.

Bien, c'est presque fini, il faut juste dire à votre navigateur d'utiliser le proxy.

Pour Netscape:
Ouvrez les péférences, et choisissez "proxy", Puis configuration manuelle du proxy.
Entrez localhost pour la machine, et 8080 pour le port.

Si vous utilisez un autre navigateur, réglez le de façon à utiliser le proxy de la même façon.

Voilà c'est tout, pour vérifier que Junkbusters fonctionne, rebootez votre machine, et ouvrez Netscape sans être connecté ; tapez une adresse, et regardez si vous voyez le message de Junkbusters, tout marche !

c' est bon, les pubs seront filtrées !!!




@ Retour à la rubrique Réseau et sécurité

(c) 2001 BRARD Emmanuel, emman@agat.net
Ce document est sous license GNU FDL .

Cette page est issue de la documentation 'pré-wiki' de Léa a été convertie avec HTML::WikiConverter. Elle fut créée par BRARD Emmanuel le 28/08/2001.

Copyright

Copyright © 28/08/2001, BRARD Emmanuel

Tête de GNU Vous avez l'autorisation de copier, distribuer et/ou modifier ce document suivant les termes de la GNU Free Documentation License, Version 1.2 ou n'importe quelle version ultérieure publiée par la Free Software Foundation; sans section invariante, sans page de garde, sans entête et sans page finale. Pour plus d'informations consulter le site de l'APRIL.
Affichages
Outils personnels

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA