Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU
Dev-rails


Ruby On Rails

Ruby On Rails
Monter un projet Ruby On Rails (RoR) pas à pas.

Avant propos

Ruby On Rails (RoR) est un framework web écrit en ruby. Ce document vous présente comment faire un petit projet Ruby On Rails.

On supposera installé et correctement configuré :

- un SGBD supporté par RoR (personnellement, j'utilise MySQL)
- Ruby
- Rails et ses dépendances

Il vous faudra aussi des notions de ruby.

Dans ce document, je mettrais en place un gestionnaire de livre rudimentaire. Le but est de présenter les bases d'un projet Rails. Il est évident que ces informations sont loin d'être exhaustives vue que RoR peut remplir tout un livre de 500 pages.

Mise en place de l'environnement

$ rails monsite
     create  
     create  app/controllers
     create  app/helpers
     create  app/models
     create  app/views/layouts

[...]

Le répertoire monsite vient d'être créé ainsi que la structure initiale du projet. Entrez maintenant dans ce répertoire. Normalement, il devrait contenir les fichiers et répertoires suivants :

app

components config db doc lib log public Rakefile README script test tmp vendor

Configuration

Si vous n'avez pas de base de donnée, créez-en :

mysql> create database monsite_development;

mysql> create database monsite_test;

mysql> create database monsite_production;

Note : J'en ai crée 3 pour pouvoir utiliser 3 environnements différents. Une seule peut suffir, ca dépend de ce que vous voulez faire.

Nous allons ensuite éditer ./config/database.yml. Vous avez 3 environnements de pré-configurées de la sorte :

production:
 adapter: mysql
 database: monsite_production
 username: root
 password:
host: localhost

Avec :

  • adapter le type de base de donnée (mysql, postgres, sqlite...)
  • database le nom de la base de donnée
  • username le nom de l'utilisateur de la base de donnée
  • password le mot de passe à la base de donnée
  • host le serveur de base de donnée

Dans le cas de sqlite, on a :

  • adapter le type de base de donnée (sqlite)
  • dbfile nom du fichier de base de donnée

Editez-le en fonction des paramètres de votre base de donnée. Exemple :

production:
 adapter: mysql
 database: monsite_production
 username: gedsismik
 password: mypassword
 host: localhost
socket: /var/run/mysql/mysql.sock
Note : Sous Slackware, j'ai du ajouter la ligne
socket: /var/run/mysql/mysql.sock
sinon il ne trouve pas la socket MySQL.

Modèle MVC

Ruby On Rails utilise le motif de conception MVC (modèle-vue-contrôleur). Je m'explique : dans un projet RoR, vous séparez :

- les modèles (répertoire
./app/models
) : ce qui concerne les données.

Dans notre cas, c'est donc principalement les tables des bases de données.

- les vues (répertoire
./app/views
) : ce qui concerne l'interface.

Dans notre cas, il s'agit de la présentation des pages (en HTML et Ruby embarqué, nous verrons ça plus tard).

- les contrôleurs (répertoire
./app/controllers
) : concerne la gestion des évenements.

Dans notre cas, ce sont les classes qui feront le lien entre les tables (models) et le html (views).Ce qui revient aux appels aux tables via les modèles et la création de variables dont le contenu sera affiché dans les vues.

Pour palier à certaines fonctions qui ne peuvent pas suivre le modèle MVC à la lettre, Rails dispose d'une partie appelée helpers (
./app/helpers
) qui contient des classes accessibles aux vues et qui contient du code ayant accès aux modèles sans passer par les contrôleurs.

Création des modèles

Génération des fichiers relatifs à la table

On va utilisez le script
./script/generate
pour générer la première table.
$ ./script/generate model livre
     exists  app/models/
     exists  test/unit/
     exists  test/fixtures/
     create  app/models/livre.rb
     create  test/unit/livre_test.rb
     create  test/fixtures/livres.yml
     create  db/migrate
     create  db/migrate/001_create_livres.rb

$ ./script/generate model auteur

     exists  app/models/
     exists  test/unit/
     exists  test/fixtures/
     create  app/models/auteur.rb
     create  test/unit/auteur_test.rb
     create  test/fixtures/auteurs.yml
     exists  db/migrate
     create  db/migrate/002_create_auteurs.rb

Fichiers de migration

Les fichiers de migration/création de table se trouvent dans
./db/migrate
. Il va falloir les éditez pour ajoutez les champs que vous voulez.

Note : ne faites pas de champ "id", ils sont automatiquement créés et gérer par Rails.

create_livres.rb

Fichier ./db/migrate/001_create_livres.rb

class CreateLivres < ActiveRecord::Migration

def self.up create_table :livres do |t| t.column :titre, :string, :null => false t.column :auteur_id, :integer, :null => false t.column :quantite, :integer, :default => "1" end end

def self.down drop_table :livres end end

create_auteurs.rb

Fichier ./db/migrate/002_create_auteurs.rb

class CreateAuteurs < ActiveRecord::Migration

def self.up create_table :auteurs do |t| t.column :nom, :string t.column :prenom, :string end end

def self.down drop_table :auteurs end

end


Notez que vous pouvez réunir les deux fichiers en un seul :

./db/migrate/001_initial.rb

class Initial < ActiveRecord::Migration

def self.up create_table :livres do |t| t.column :titre, :string, :null => false t.column :auteur_id, :integer, :null => false t.column :quantite, :integer, :default => "1" end create_table :auteurs do |t| t.column :nom, :string, :null => false t.column :prenom, :string end end

def self.down drop_table :livres drop_table :auteurs end

end

Génération des tables

Toujours dans le repertoire monsite, exécutez
rake migrate
.
$ rake migrate

(in /home/gedsismik/monsite)

    • CreateLivres: migrating ************************

-- create_table(:livres)

  -> 0.0441s
    • CreateLivres: migrated (0.0442s) ************************
    • CreateAuteurs: migrating ************************

-- create_table(:auteurs)

  -> 0.0457s
    • CreateAuteurs: migrated (0.0458s) ************************

Si vous regardez dans votre base de donnée, vous trouverez donc 3 tables :

- auteurs
- livres
- schema_info
Cette dernière table contient en fait la version de la base de donnée. Les versions sont incrémentées lors du
./script/generate model <nom table>
et sont contenus dans le nom du fichier
./db/migrate/001_initial.rb
est donc la version 1 de la base.

Edition des modèles

Intéressons-nous aux fichiers
./app/models/auteur.rb
et
./app/models/livre.rb
. Ces classes héritant de ActiveRecord::Base, presque tout est déjà fait. Nous allons juste ajouter la relation : "un auteur écrit plusieurs livres". Cette relation se traduit dans
./app/models/auteur.rb
par :
class Auteur < ActiveRecord::Base

has_many :livre

end
En contrepartie, on peut avoir besoin d'accéder à l'auteur d'un livre. Modifions donc
./app/models/livre.rb
en :
class Livre < ActiveRecord::Base

belongs_to :auteur

end

Et voilà ! Ca devrait suffir pour les modèles. En effet, Rails fera tout seul le lien entre les deux tables grâce à auteur_id.

Création d'un contrôleur

Tout d'abord, utilisons, comme pour les modèles, le script
./script/generate
 :
$ ./script/generate controller bibliotheque
     exists  app/controllers/
     exists  app/helpers/
     create  app/views/bibliotheque
     exists  test/functional/
     create  app/controllers/bibliotheque_controller.rb
     create  test/functional/bibliotheque_controller_test.rb
create app/helpers/bibliotheque_helper.rb
Editons maintenant
./app/controllers/bibliotheque_controller.rb
. Par défaut, vous avez :
class BibliothequeController < ApplicationController end

Nous allons créer des actions. Un contrôleur peut comporter plusieurs actions.

class BibliothequeController < ApplicationController

def index listeAuteur render_action 'listeAuteur' end

def listeAuteur @auteurs = Auteur.find(:all, :order => "nom,prenom") end

def ajoutAuteur param = @params['auteur'] auteur = Auteur.new(param) if auteur.save flash[:ok] = "L'auteur a été ajouté" else flash[:error] = "Problème à l'ajout de l'auteur" end # ajoutAuteur n'a pas besoin de vue. Une fois l'auteur ajouté # on réaffiche la liste redirect_to :action => 'listeAuteur' end end

L'action index est l'action par défaut. L'action listeAuteur donnera la liste des auteurs. On constate ici qu'on peut largement se passer d'écrire du SQL dans Rails. @auteurs est une variable qui contiendra tous les auteurs.

Mise en place des vues

Le layout

Tout d'abord, créons une layout. Le layout est la structure commune à toutes les pages. Ils se trouvent dans
./app/views/layouts/
.
$ touch app/views/layouts/bibliotheque.rhtml

Editons maintenant ce fichier :

<!DOCTYPE HTML PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//FR" "http://www.w3.org/TR/html4/loose.dtd">

<html> <head>

       <title>Bibliothèque - <%= controller.action_name %></title>
       <meta name="author" content="GEDsismik">
       <meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-15">

</head> <body>

Bibliothèque

       

<%= flash[:notice] %>

       <%= @content_for_layout %>

</body>

</html>
C'est du Ruby embarqué dans du HTML. Pour ceux qui connaissent, c'est un peu le même principe que le PHP. On écrit du HTML et aux endroits où on veut mettre du ruby, on place le code dans une balise
<% #code %>
. Si on veut afficher la sortie du code, on place le code dans une balise
<%= #code %>
.
<%= @content_for_layout %>
affichera la partie propre à l'action.

La vue

Les vues sont dans un répertoire de la forme
./app/views/<contrôleur>/
et porte le nom
<action>.rhtml
Créons donc le fichier
./app/views/bibliotheque/listeAuteur.rhtml
 :

Liste des auteurs

    <% @auteurs.each do |auteur| %>
  • <%= auteur.nom + " " + auteur.prenom %>
  • <%

    end %>

Ajout d'un auteur

<%= start_form_tag :action => "ajoutAuteur" %>

<label>Prénom : <%= text_field 'auteur', 'prenom' %></label>

<label>Nom : <%= text_field 'auteur', 'nom' %></label>

<%= submit_tag("Ajouter") %>

<%= end_form_tag %>

WebRick

Vous disposez d'un serveur de test appellé WebRick. Pour le lancez, tapez
./script/server
$ ./script/server

=> Booting WEBrick... => Rails application started on http://0.0.0.0:3000 => Ctrl-C to shutdown server; call with --help for options [2006-10-19 18:32:57] INFO WEBrick 1.3.1 [2006-10-19 18:32:57] INFO ruby 1.8.5 (2006-08-25) [i686-linux]

[2006-10-19 18:32:57] INFO WEBrick::HTTPServer#start: pid=26166 port=3000
Par défaut, ce serveur écoute le port 3000. Ouvrez donc un navigateur et tapez : . Normalement, vous devriez obtenir une page de test. Les url de Rails par défaut se décompose de la sorte
http://localhost:3000/<contrôleur>/<action>[/<parametres>]
. Tapez donc dans votre navigateur .

Pour aller un peu plus loin

Ajoutons le support des livres dans
./app/controllers/bibliotheque_controller.rb
 :
class BibliothequeController < ApplicationController

def index listeLivre render_action 'listeLivre' end

def listeAuteur @auteurs = Auteur.find(:all, :order => "nom,prenom") end

def listeLivre @livres = Livre.find(:all, :order => "titre") @auteurs = Auteur.find(:all, :order => "nom,prenom").map{ |u| [ u.nom + " (" + u.prenom + ")", u.id] } end

def ajoutAuteur param = @params['auteur'] auteur = Auteur.new(param) if auteur.save flash[:ok] = "L'auteur a été ajouté" else flash[:error] = "Problème à l'ajout de l'auteur" end redirect_to :action => 'listeAuteur' end

def ajoutLivre param = @params['livre'] livre = Livre.new(param) if livre.save flash[:ok] = "Le livre a été ajouté" else flash[:error] = "Problème à l'ajout du livre" end redirect_to :action => 'listeLivre' end end

Créons du même coup la vue correspondante à listeLivre
./app/views/bibliotheque/listeLivre.rhtml
 :
<% if @livres.blank? %>

Liste des ouvrages

    <% @livres.each do |livre| %>
  • <%= livre.titre %> - <%= livre.auteur.prenom + " " + livre.auteur.nom %>
  • <%

    end %>

<% else %> La bibliothèque ne contient aucun livre. <% end %>

<% unless @auteurs.blank? %>

Ajout d'un livre

<%= start_form_tag :action => "ajoutLivre" %>

<label>Titre : <%= text_field 'livre', 'titre' %></label>

<label>Nombre d'exemplaire : <%= text_field 'livre', 'quantite' %></label>

<label>Auteur : <%= select('livre', 'auteur_id', @auteurs) %></label>

<%= submit_tag("Ajouter") %> <%= end_form_tag %>

<% end %>

Les environnements

Pour utiliser les différents environnements, vous devez manipuler la variable
RAILS_ENV
. Par défaut, vous êtes dans le premier environnement du fichier
./config/database.yml
(à savoir en général development). Pour un
rake migrate
en production par exemple :
RAILS_ENV=production rake migrate
notez que l'environnement
test
efface les tables à chaque
rake
et que l'environnement
production
n'affiche aucune information en cas d'exception (vous devez alors vous reportez aux fichiers de log
./log/<environnement>.log
).



@ Retour à la rubrique Développement


Copyright

Copyright © 19/10/2006, GEDsismik

Creative Commons License
Creative Commons Attribution iconCreative Commons Share Alike icon
Ce document est publié sous licence Creative Commons
Attribution, Partage à l'identique 3.0 :
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/
Affichages
Outils personnels

Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons CC-BY-SA