Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU  
icon
posté par Jiel, le 20 décembre 2013

L’affaire

La révélation de programmes de surveillance de masse des services secrets américains et britanniques a été la grande information de cette année. L’informaticien – ou plutôt le héros – Edward Snowden, nous a appris que la captation de nos données et de nos communications est massive et généralisée. Non seulement les personnes (dont Léa-Linux, parfois) qui mettaient en garde les autres à ce sujet n’étaient pas paranoïaques, mais elles étaient en-deça de la réalité. Ce ne sont pas seulement les terroristes ou les pédophiles qui sont espionnés, ni même uniquement les organisations militaires et les politiciens, mais aussi les entreprises et les particuliers. Cela ne se fait pas seulement chez les Anglo-saxons. Par exemple, la France aussi dispose d’un tel programme.

Pourquoi est-ce grave ?

Si tout le monde est observé sans cesse, beaucoup de gens ne peuvent plus faire leur métier correctement car ils ont besoin d’anonymat ou de confidentialité : en particulier les journalistes, les avocats, les militants (ONG, opposants politiques), les médecins ou les entrepreneurs. Chacun va pratiquer l’auto-censure car on se sait observé : dans la 2e moitié du XXe siècle c’était par la Stasi ou le KGB, désormais il s’agit de PRISM. Avec cette surveillance massive, c’est la liberté de la presse, le secret des correspondances, les libertés individuelles et donc au final la démocratie qui est menacée.

Comment donc se protéger ?

La première chose est sans doute de prendre conscience de ces dangers et d’en parler autour de soi. Dans un deuxième temps, il faudra impliquer dans ce débat le maximum de citoyens pour faire pression sur les politiciens, car cet espionnage est souvent fait en notre nom et avec nos impôts.

Ensuite, il existe des moyens techniques de se protéger. C’est un peu plus compliqué, mais certaines solutions sont accessibles aux non geeks. Surfez anonymement en brouillant les pistes : grâce à un VPN, des proxys, voire Tor ou des darknets de type Freenet. Utilisez le chiffrement pour protéger vos données et vos échanges, même si cette technique a des limites. Vous pouvez aussi utiliser des alternatives aux services les plus populaires, par exemple utiliser le moteur de recherche DuckDuckGo, plus respectueux de la vie privée, ou StartPage qui fait des recherches sur Google pour vous.

Le plus efficace est sans doute de garder à l’esprit une liste de bonnes pratiques. Il ne s’agit pas de vivre comme un ermite, mais réfléchissez bien à la nature du contenu que vous mettez vous-même en ligne, sur Facebook, Google+, Twitter ou sur un cloud. Ne mettez pas en ligne de données confidentielles ou trop personnelles. Contrôlez les paramètres de sécurité de vos comptes (si vous avez un compte Google/Gmail/Youtube etc., saviez-vous que Google conserve votre historique de recherche par défaut ?). Effacez régulièrement l’historique et les cookies de votre navigateur. N’installez que des logiciels auprès de votre distribution ou de l’éditeur, évitez les logiciels au code source fermé. Tout ceci est bien sûr valable pour les smartphones et les tablettes. Si vous utilisez une messagerie électronique en ligne, effacez régulièrement les anciens messages de votre boîte.

Conclusion

Vous ne confieriez pas les clefs de votre maison ou de votre voiture à n’importe qui, eh bien, faites pareil avec vos données. Ne soyez pas paranoïaque, simplement prudent. N’ayez jamais une confiance aveugle dans les entreprises qui hébergent vos données et ne misez pas tout sur la technologie. Par notre négligence, nous avons une part importante de responsabilité dans cet espionnage massif.

3 commentaires »
Tags: Mots-clés : , , , , , ,
icon
posté par Lea, le 15 décembre 2013

Connaissez-vous Lolix ? Bien sûr que oui ! Lolix, c’est ce site web qui recense des offres d’emploi dans le domaine des logiciels libres. Depuis plus de 10 ans, des centaines d’informaticiens et d’entreprises sont mis en relations grâce à ce site.

Le site étant vieillissant et de plus en plus difficile à maintenir, son fondateur Rodolphe Quiedeville, a lancé une levée de fond afin de disposer de temps pour faire les nouvelles bases du code de Lolix. L’objectif a été atteint en moins de 24h, mais vous êtes incités à faire un petit geste pour que le sire retrouve une jeunesse.

Lolix est une institution dans le monde du libre. C’est un site de qualité, sans publicité, qui permet à de nombreuses personnes de vivre de leur passion.

Aucun commentaire »
Tags: Mots-clés : ,
icon
posté par ideefixe, le 5 décembre 2013

Pourquoi ne pas mettre un PC entièrement à disposition de ses enfants dans un but éducatif ?

L’association solidaire de revalorisation informatique en milieu scolaire (ASRI éducation) a pour objectif de faciliter l’accès des enfants à l’outil informatique et aux usages numériques (dans les écoles, les associations, les familles), de proposer et promouvoir des solutions logicielles ludo-éducatives gratuites, adaptées aux enfants des écoles primaires (maternelles et élémentaires) et aux collégiens et de réaliser une action écocitoyenne (revalorisation de matériel informatique initialement destiné à la destruction).

ASRI éducation propose un environnement libre contenant une logithèque complète basé sur Toutou Linux / Puppy Linux, adaptable à différents âges de 3 à 12 ans par un simple changement de session. La session « Profs » permet la configuration de l’ordinateur. La ludo-éducative 2.1a d’octobre 2010 est inclue sur le Framadvd école et fonctionne sur des Pentium 3 avec 128 Mo de RAM. ASRIedu300kidsfull d’octobre 2011 fonctionne sur des Pentium IV avec 256 Mo de RAM. La distribution est utilisable  en live CD ou live USB c’est-à-dire qu’on peut la démarrer à partir du lecteur de CD  ou bien sur une clé USB. Elle peut également être installée sur le disque dur.

Aucun commentaire »
Tags: Mots-clés : , , , ,
icon
posté par Lea, le 27 novembre 2013

Red Hat Enterprise Linux (RHEL) 6.5 vient d’être publiée en cette fin de mois de novembre. Cette version n’apporte aucun changement majeur dans la distribution (il faudra attendre RHEL 7 pour cela), mais intègre de nouveaux pilotes et de nombreuses mises à jour en particulier pour la sécurité et la virtualisation.

Rappelons que RHEL est une distribution qui se destine aux professionnels et au monde de l’entreprise. Basée sur Fedora, elle est entièrement composée de logiciel libre, même si elle est vendue sous format binaire avec une offre de support. RHEL est supportée pendant dix ans par Red Hat. RHEL 5.10 a d’ailleurs été publiée au mois d’octobre, car la branche RHEL 5 reste maintenue malgré la sortie de RHEL 6. Même si un aficionado de la RHEL préférera sans doute installer Fedora ou Mageia sur son ordinateur personnel à la maison, RHEL reste une distribution majeure dans l’écosystème du logiciel libre qui contribue et influence la sphère GNU/Linux.

Serveurs Red Hat, il ne vous reste plus qu’à vous mettre à jour !

1 commentaire »
Tags: Mots-clés : , ,
icon
posté par Jiel, le 31 octobre 2013

D’où vient notre argent ? À l’origine, il est fabriqué en usine par les banques centrales. Mais ensuite ? Ensuite, il passe de main en main. On retire des billets au distributeur, on en donne un au boulanger ; le boulanger le donne à son minotier ; le minotier le donne à son banquier ; le banquier le redonne à quelqu’un d’autre…

EuroBillTracker (littéralement « pisteur de billets en euro ») est un site bénévole et sans but lucratif qui permet de suivre ses billets en euros à la trace. Le principe est simple : après s’être inscrit, on entre les numéros présents sur les billets (chaque billet est identifié par un numéro unique) et dès qu’un numéro réapparaît, on en est informé.

Bien sûr, on peut entrer des numéros de billets valides qu’on ne possède pas. Mais alors cela n’a plus d’intérêt : les billets qui ressortiront ne seront pas « les nôtres ». D’autre part, des dispositifs sont en place pour repérer les tricheurs. EuroBillTracker est site web ancien : il fut créé le 1er janvier 2002 par Philippe Girolami, sur le modèle du site américain  »Where’s George? ». S’il répertorie plus de 100 millions de billets, il reste plutôt méconnu dans le monde francophone.

En définitive, à quoi cela sert-il vraiment ? À rien : c’est un passe-temps, un jeu… alors, bon amusement ! Les Canadiens trouveront leur bonheur sur Where’s Willy? (du nom de Wilfrid Laurier, premier ministre dont la tête est sur les billets de 5$).

1 commentaire »
Tags: Mots-clés : , , , ,
icon
posté par Lea, le 26 septembre 2013

En 1983, Yamoussoukro devient la capitale de la Côte d’Ivoire. Une nouvelle constitution accorde certains droits aux métis et aux Indiens en Afrique du Sud. Le cycliste Louison Bobet, le chanteur Tino Rossi, le réalisateur Luis Buñuel, le peinte Joan Miró décèdent ; l’actrice Mélanie Laurent, le footballeur Franck Ribéry, le chanteur Mika naissent. Gilbert Rozon créé le festival Juste pour rire à Montréal. Michael Jackson danse son premier moonwalk. C’était il y a 30 ans. Mais ce n’est pas tout.

Le 27 septembre 1983, Richard Stallman diffusait l’annonce initiale du projet GNU, le projet fondateur du mouvement du logiciel libre. L’idée de départ est de de développer un système d’exploitation libre et compatible avec UNIX appelé GNU, un acronyme récursif signifiant « GNU’s Not UNIX » (littéralement, « GNU n’est pas UNIX »). Quelques années plus tard, le projet se comptait déjà l’éditeur de texte Emacs, le compilateur GCC, le débugueur GDB, le langage de script Bash, sans compter des bibliothèques (glibc…) et de nombreux outils réécrits et améliorés (grep, less, tar, fdisk…). Presque tout, sauf le noyau développé par Linus Torvalds. Aujourd’hui, l’apport du projet GNU au logiciel libre et au système GNU/Linux reste considérable.

Le projet GNU, c’est aussi évidemment l’écriture des licences GNU GPL, GNU LGPL et GNU FDL, dont la première reste la licence la plus utilisée dans le monde du logiciel libre.

Pour les américains, un grand raoût aura lieu à Cambridge, au Massachusetts Institute of Technology (l’endroit d’où tout est parti), les 28 et 29 septembre 2013 en présence de Richard Stallman. Et dans tous les cas, demain, ce sera une fête ! Vive GNU, vive le logiciel libre, bon anniversaire !

Aucun commentaire »
Tags: Mots-clés : , , ,
icon
posté par Lea, le 23 septembre 2013

Eh oui, rebelotte !

Vous pourrez écouter la voix suave de Prae, samedi 28 septembre à 15h30 sur la Radio Ici & Maintenant
(sur Paris, la fréquence FM est 95.2 et pour écouter en ligne, suivez l’url http://www.icietmaintenant.com/player_son.htm).

Prae vous parlera du logiciel libre dans le monde du cinéma, sa passion et son métier.

Si vous ne voulez pas vous faire brûler par l’Inquisition, samedi, vous savez ce qui vous reste à faire : coller une oreille contre le poste.

Aucun commentaire »
Tags: Mots-clés : , , ,
icon
posté par Lea, le 6 septembre 2013

Et hop, la fin du mois d’août, le début du mois de septembre, et on est déjà en plein dans la rentrée scolaire. Des légions d’écoliers, d’étudiants et aussi de professeurs doivent retourner faire chauffer leurs méninges devant des tableaux noirs et des écrans.

La rentrée, c’est aussi l’occasion d’apprendre de nouvelles choses. Léa est là pour ça ! Les forums, l’incontournable liste de diffusion et bien sûr les documentations du wiki. Enfin, vous trouverez bien sûr des liens vers des centres de formations professionnels pour GNU/Linux dans le Léannuaire, des logiciels éducatifs et même des distributions spécialisées dans la logithèque. Bonne rentrée !

Aucun commentaire »
Tags: Mots-clés : , ,
icon
posté par Lea, le 7 août 2013

Le soleil est enfin là depuis déjà quelques semaines et pour encore quelques semaines. Tout du moins, dans l’hémisphère nord. C’est l’été. Pensez à vous désaltérer, à vous protéger du soleil tout en absorbant sa vitamine D, faites vos vaccins si vous voyagez loin, soyez prudents en montagne et sur la route ; faites la fête, l’apéro, des pique-niques, de la planche à voile, lisez des bouquins, bronzez, geekez sans interruption, jouez aux boules ou au volley, bref, peu importe, mais éclatez-vous et revenez en pleine forme ! Et à bientôt sur Léa :)

2 commentaires »
Tags: Mots-clés : , , ,
icon
posté par admin, le 12 juillet 2013

La petite Léa passera sur la Radio « Ici&Maintenant » demain (samedi 13 juillet) à partir de 15:30.

Entre deux apéros, écoutez-la ;-)

Sur Paris, la fréquence est 95.2.
Dans le monde: http://www.icietmaintenant.com/player_son.htm


Mise-à-jour:

L’émission est disponible ici (Flash) :

La version MP3 directement téléchargeable ici: Léalinux: Émission Hotline format MP3

La version OGG directement téléchargeable ici: Léalinux: Émission Hotline format OGG

7 commentaires »
Tags: Mots-clés : ,
widget_archive
Identification !
Identifiant  
Mot de passe  
widget_text
Léa-Linux
Léa-Linux: Documentations & Co.

widget_rss
  • Une erreur est survenue, le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

widget_flickrRSS
Photos Libres !
Anne sur le stand Mandriva, Linux Solutions 2009Léa et l'APINC projettent les débats sur HADOPI à l'Assemblée Nationale : Martine Billard ; Linux Solutions 2009Prae et Hélène, Linux Solutions 2009Jiel, Hélène et Stéphane sur le stand Léa-Linux, Linux Solutions 2009Jiel sur le stand Léa-Linux, Linux Solutions 2009Stand Léa-Linux, Linux Solutions 2009

widget_categories
Catégories



Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons