Léa-Linux & amis :   LinuxFR   GCU-Squad   Zarb.Org   GNU  
icon
posté par Jiel, le 11 janvier 2012

Dans une conférence de presse atypique et « en grande pompe », le PDG de Free a présenté hier son offre de téléphonie mobile, avec des tarifs au moins deux fois moins chers que ses concurrents français. Un grand coup de com’ ? Certainement, mais pas seulement. En effet, les tarifs de téléphonie mobile en France étaient jusqu’ici les plus chers d’Europe, en raison du faible nombre d’opérateurs et d’accords tacites entre les 3 fournisseurs historiques, qui de plus ont tout faits pour entraver l’arrivée de Free sur le marché (arrivée dont on parlait déjà il y a 5 ans).

On peut supposer que Free s’entendra peu avec les trois opérateurs historiques et les forcera à s’aligner sur ses tarifs : c’est ce qui s’était passé pour internet à la fin des années 1990. Ceci dit, pour que le marché offre vraiment une large gamme de prix et de tarifs, deux ou trois opérateurs en plus n’auraient pas été du luxe. On appréciera que Free n’ait que peu de liens avec le pouvoir politique en place, ce qui n’était pas le cas de la majorité de ses concurrents.

Free s’est engagé, à l’inverse de la tendance actuelle du marché, à fournir un accès à tout l’internet (pas de protocoles VoIP ou P2P bloqués par exemple) – même si dans le détail, pour les geeks, il y aura quelques restrictions (3G limitée à 100 sessions TCP) . Ils se sont également décidés de ne pas contraindre les abonnés à un engagement de durée.

En définitive, il est certain que cette nouvelle offre de téléphonie mobile est audacieuse. Reste maintenant à espérer que la qualité de service sera au rendez-vous. Notons également que Free n’a pas obtenu de licence les meilleures fréquences pour la 4G, qui pourrait se développer à l’avenir. De plus, les tarifs proposés par Free ont été annoncés accessibles uniquement aux 3 premiers millions d’abonnés… ceci étant, cela tient probablement au fait qu’ils ont besoin d’une masse critique d’abonnés rapidement pour être rentables ; après cette conférence de presse un brin provocatrice, on ne les voit pas annoncer dans quelques semaines que finalement, ils sont au même prix que les autres… Ce qui est certain, cest que l’offre de Free va redonner du pouvoir d’achat aux consommateurs et qu’elle va permettre un meilleur jeu de la concurrence. Et cela, c’est déjà beaucoup.

Mis à jour le 12 janvier 2012.

6 commentaires »
Tags: Mots-clés : , , , , , , , ,

6 Responses to “La téléphonie mobile bouge en France”

  1. Thibaut dit :

    Avant d’écrire n’importe quoi, on se renseigne … D’où free n’a pas eu de licence 4G ??? Ils n’ont juste pas obtenu de licence sur les fréquences en or de la 4G mais seront bien présents sur ce marché et certainement avant les autres puisque leur réseau est déjà compatible 4G !

  2. vive le libre dit :

    Bonjour,

    c’est vrai « Thibaut », j’étais prêt à mettre un commentaire. Mais, je mets un commentaire pour dire qu’il y a une façon plus courtoise de le dire.

    Bonne journée.

  3. Thibaut dit :

    C’est pas faux :) J’étais un peu énervé ce matin …

    Bonne journée !

  4. Jiel dit :

    Bonsoir,
    Vous avez raison, Free Mobile a obtenu 20 MHz pour la 4G. Je vais mettre à jour le billet.
    Merci,

  5. Pascal dit :

    La limite de 3M peut etre un argument commercial : dépeché vous, il n’y en aurra pas pour tout le monde. Ca peut également etre une securité pour éviter d’etre submergé par les clients en fonction des infrastructures et du personnel disponible.

Postez un commentaire !

widget_archive
Identification !
Identifiant  
Mot de passe  
widget_text
Léa-Linux
Léa-Linux: Documentations & Co.

widget_flickrRSS
Photos Libres !
Record by Always E-mail[Image], 2013-01-11 11:27:53Still got Christmas shopping to do? Well don't just sit there!! Jump online and grab a First Base Gift Voucher and give the gift of choice this Xmas ✖️⚡️ pic @jodypachniuk of @kendalleeschuler in our Classic Men's Shirt and TrianUK 2014 391Accel 140032-8 - Modular Super Coil Kit
widget_categories
Catégories



Serveur hébergé par ST-Hebergement et Lost-Oasis / IRC hébergé par FreeNode / NS secondaire hébergé par XName
Sauf mention contraire, les documentations publiées sont sous licence Creative-Commons